Parmi les raisons qui pousseraient à investir, les sondés citent en premier lieu 'les économies qu'ils réaliseraient sur leur facture d'électricité' (43%), 'la production de leur propre électricité' (27%) et 'la réduction de leur empreinte environnementale' (10%). Seuls 5% considèrent l'achat des panneaux photovoltaïques avant tout comme un bon placement financier. "L'intérêt des particuliers pour la technologie photovoltaïque devrait contribuer à réconforter les professionnels du secteur", commente Edora, la fédération qui regroupe les entreprises du secteur des énergies renouvelables. La fédération rappelle que les carnets des entreprises actives dans le photovoltaïque sont "en berne" et que le secteur est confronté actuellement à des pertes d'emplois. Plus de quatre Wallons sur cinq sont favorables à l'énergie éolienne et les opposants à l'éolien ne représentent que 5% des Wallons, révélaient récemment d'autres résultats également publiés par Edora. La grande majorité des Wallons et des Bruxellois francophones estiment que les énergies renouvelables sont l'énergie de l'avenir (93%). Edora a mis en ligne un site (www.barometre-energetique.be) où seront régulièrement publiés des sondages sur les questions énergétiques. (Belga)

Parmi les raisons qui pousseraient à investir, les sondés citent en premier lieu 'les économies qu'ils réaliseraient sur leur facture d'électricité' (43%), 'la production de leur propre électricité' (27%) et 'la réduction de leur empreinte environnementale' (10%). Seuls 5% considèrent l'achat des panneaux photovoltaïques avant tout comme un bon placement financier. "L'intérêt des particuliers pour la technologie photovoltaïque devrait contribuer à réconforter les professionnels du secteur", commente Edora, la fédération qui regroupe les entreprises du secteur des énergies renouvelables. La fédération rappelle que les carnets des entreprises actives dans le photovoltaïque sont "en berne" et que le secteur est confronté actuellement à des pertes d'emplois. Plus de quatre Wallons sur cinq sont favorables à l'énergie éolienne et les opposants à l'éolien ne représentent que 5% des Wallons, révélaient récemment d'autres résultats également publiés par Edora. La grande majorité des Wallons et des Bruxellois francophones estiment que les énergies renouvelables sont l'énergie de l'avenir (93%). Edora a mis en ligne un site (www.barometre-energetique.be) où seront régulièrement publiés des sondages sur les questions énergétiques. (Belga)