Article du magazine

Alors que le bush n'en finissait pas de brûler et, avec lui, des millions d'animaux pris au piège, la Belgique a fait preuve d'un bel élan de solidarité envers l'Australie. Via des dons individuels ou des initiatives généreuses, parfois insolites.

Article du magazine

Le magasin est mort, vive le magasin ! Il y a les enseignes qui ne jurent que par lui. Celles qui pensaient pouvoir s'en passer mais qui se mettent désormais à en ouvrir. Et celles qui se diversifient en ligne, mais qui continuent à miser sur leur historique point de vente physique.

Article du magazine
Mélanie Geelkens

Domitilla déteste les hommes. Elle glisse ça, comme ça, entre une explication sur l'amendement des sols grâce aux étrons de chèvres et un mot sur les lombrics dans son compost. Mais ce bref passage-là, tout le monde le comprend avant la traduction espagnol-français. Et tout le monde rigole, même si ça n'a probablement rien de marrant.

Article du magazine
Pierre Havaux

Pas de quoi s'en vanter. Le gouvernement Jambon (N-VA - CD&V - Open VLD) envisageait, si possible sans l'ébruiter, de faire davantage succomber l'enseignement supérieur flamand au charme des langues étrangères, jusqu'à autoriser la moitié des matières enseignées dans les filières de bachelier à l'être dans une autre langue que le néerlandais.

Article du magazine
Anne-Sophie Bailly

Il y a quelques mois, Paul Magnette prenait les commandes du PS. Et annonçait la couleur dans Le Soir" - Avec Magnette, les affaires au PS, c'est fini ? C'est toujours facile de dire ça, mais je serai d'une intransigeance robespierriste. On va couper des têtes...Je ne vais pas réhabiliter les guillotines, mais... " Quatre mois plus tard, l'opération têtes coupées est en route.

Article du magazine

Les voix de préférence d'Emir Kir ont longtemps empêché le Parti socialiste d'oser sanctionner ses entorses à la discipline de parti. Mais si son exclusion a été possible, c'est qu'on a estimé qu'il coûtait plus de voix qu'il n'en rapportait.

Tous les partis politiques sont d'accord : les pensions les plus basses devraient augmenter. On a avancé le montant magique de 1500 euros. "C'est irresponsable de lancer de tels slogans sans dire comment vous voulez les financer", déclare Marjan Maes, experte en pensions à la KU Leuven.