La Belgique perd quatre places au classement de la liberté de la presse

mercredi 02 mai 2012 à 16h18

(Belga) La Belgique est passée de la 16e à la 20e place du classement de Reporters Sans Frontières. Une descente qui s'explique par un climat de défiance du politique pour la presse d'après Olivier Basille, directeur de Reporters Sans Frontières (RSF) Belgique, contacté par Belga.

La 20e place de la Belgique s'explique par différentes raisons. D'un côté un effet mécanique dû à la progression d'autres pays dans le classement, de l'autre, un climat tendu dû à la crise politique que le pays a traversée l'an dernier. Les 541 jours sans gouvernement ont été accompagnés de pressions sur la presse. Durant la crise, certains politiques ont refusé de s'y adresser. Celle-ci s'est également remise en question, en hésitant sur la nécessité de transmettre toutes les informations, elle est sortie de son rôle, selon Olivier Basille. "La Belgique reste un pays où la presse est très respectée, il n'y a pas de problèmes majeurs et elle possède une des meilleures législations en terme de protection de la liberté de la presse", souligne le directeur de RSF Belgique. Néanmoins, un des points faibles reste le cordon sanitaire imposé en Communauté Française. "Même s'il s'explique par un souci démocratique, pour le classement c'est perçu comme une forme de censure." La journée mondiale de la liberté de la presse sera célébrée jeudi. Depuis le 1er janvier, 21 journalistes ont été tués et 161 emprisonnés dans le monde. (PMI)

Les infos du Vif aussi via Facebook

 

   

Réagir

Ne manquez plus l’actualité importante du jour. Abonnez-vous à ces newsletters.

Inscrivez-vous à Le Vif newsletter quotidienne

Inscrivez-vous à Le Vif Auto newsletter hebdomadaire

Inscrivez-vous à Le Vif Santé newsletter hebdomadaire

E-mail:
 

Belgique

International

Insolite

Articles les plus partagés