DSK ne pensait pas que ses rivaux politiques "iraient si loin"

samedi 28 avril 2012 à 10h47

Le socialiste, ex-favori de la présidentielle, accuse sans le nommer le camp Sarkozy de l'avoir empêché, par l'affaire Diallo à New York, de se déclarer comme il l'avait prévu, "le 15 juin" 2011. Il s'en explique dans un long entretien au journal britannique The Guardian.

© AFP

Dans la presse britannique, DSK relance la thèse du complot: l'affaire du scandale sexuel qui le vise, avec la femme de chambre Nafissatou Diallo dans l'hôtel new-yorkais, est en partie montée par le camp Sarkozy, selon lui.

Le socialiste et ex-favori de la présidentielle Dominique Strauss-Kahn comptait, d'après son entretien accordé au Guardian, annoncer sa candidature officielle "le 15 juin" 2011. Mais il ne pensait pas que ses opposants "iraient si loin" pour le stopper dans sa course à l'Elysée, peut-on lire dans le journal britannique.
"Peut-être ai-je été naïf sur le plan politique, mais je n'ai tout simplement pas cru qu'ils iraient si loin", affirme-t-il au journaliste américain, Edward Epstein, qui a réalisé l'interview. Ce dernier, qui sort lundi un livre, avait relancé l'affaire, en novembre dernier, avec les vidéosurveillances du Sofitel dans lesquels on voyait deux employés se congratuler après avoir entendu Nafissatou Diallo.

"Aucun doute" que "j'aurais été le candidat du PS"

 

Selon le journal britannique, l'ancien chef du FMI ne croit pas à un coup monté au Sofitel, mais estime que les suites de l'affaire ont été "orchestrées par des personnes ayant un agenda politique". Sans donner de nom.

"Je n'avais aucun doute sur le fait que j'aurais été le candidat du parti socialiste" avant que l'affaire n'éclate, avoue-t-il également.

Le Vif.be, avec L’Express.fr

La femme de chambre accuse Dominique Strauss-Kahn de l'avoir contrainte à une fellation dans sa suite le 14 mai 2011. DSK a reconnu une relation "inappropriée", mais a affirmé qu'il n'y avait eu "ni violence, ni contrainte, ni agression". Si la procédure pénale new-yorkaise a été abandonnée le 23 août dernier avec des doutes sur la crédibilité de Diallo, un juge doit se prononcer mardi sur la poursuite de la procédure civile, toujours en cours.

Les infos du Vif aussi via Facebook

Plus sur: , , ,

 

Réactions

FrankP | 30 avril 2012

Peu importe qu'il y ait eu ou non complot, le fait est que ses comportements auraient permis ou ont permis de le piéger sans aucune difficulté... Occuper un poste de pouvoir en étant incapable de retenir ou de gérer ses pulsions sexuelles, ce n'est pas souhaitable. Il a déjà eu beaucoup de chances que ses frasques lui ont laissé son poste au FMI aussi longtemps... Continuer à parler de lui, c'est lui rendre service. Passer aux oubliettes sera son purgatoire ! Pour le reste, vu le profil bedonnant qu'il aborde, personne ne voudra croire que ses aventures, surtout celles avec les "escortes" de Dodo la Saumure, n'étaient pas tarifées. Personne ne va lui sauter dessus pour son "charisme"... Et il est assez malin pour le savoir. Oser prétendre le contraire en public, c'est grotesque...

Inapproprié?

ponpon | 30 avril 2012

en politique à ce niveau ses pires ennemis sont vos meilleures amis... j'espère que Sarko ne va pas réagir mercredi mais plustôt s'occuper du cas Hollande et démontrer au fançais que décidement dans la gauche française il y a un problème de compétence

Inapproprié?

J. Dupre | 29 avril 2012

Ben voyons, c'est Sarko qui l'oblige à chaque fois à sortir sa flamberge. Et cette chose était patron du FMI et candidat à l'élection présidentielle? Pitoyable.

Inapproprié?

weekendxxx | 29 avril 2012

suite) qu'il ne saura pas tenir mais 5 années Président cela vaut la peine et vive les enfoirés qui croit en Hollande

Inapproprié?

weekendxxx | 29 avril 2012

certains disent qu'il a des problèmes avec le sexe,il a toujours aimer les femmes mais curieusement plein de dénonciation y compris sofitel éclatent avant les élections bizarre,en plus les socialistes disent que cela doit être un coup monté par Sarkozi ..il faut réffléchir.... A qui profite le crime..réponse au socialo car s'il serait encore en piste il n'y aurait pas Hollande,Aubry,Ségolène maintenant il est hors piste..tranquille...Ht à l'aise déblatérer Sarko et se payez la tête des gens en promettant ce qu'il ne sa

Inapproprié?

 

Réagir

Ne manquez plus l’actualité importante du jour. Abonnez-vous à ces newsletters.

Inscrivez-vous à Le Vif newsletter quotidienne

Inscrivez-vous à Le Vif Auto newsletter hebdomadaire

Inscrivez-vous à Le Vif Santé newsletter hebdomadaire

E-mail:
 

Les articles les plus lus

Belgique