Pauvre Belgique: quand The Wall Street Journal se moque de nous

jeudi 30 mai 2013 à 10h40

Circulation impossible, économie caduque, bureaucratie, système d’impôts injuste... selon The Wall Street Journal, il n’y a pas grand-chose de bon en Belgique.

© DR

"Un guide-UE pour un pays en panne" titre Frances Robinson, membre de l’équipe Bloomberg/Wall Street Journal, à Bruxelles. Elle dresse un inventaire de tout ce qui ne va pas en Belgique.

Bien sûr, il n’est pas inhabituel que certains eurocrates et autres expatriés se plaignent de l’ennui éprouvé en Belgique. Bruxelles n’est ni Londres, ni Paris et cela leur reste dans la gorge. Des pages Facebook entières sont d'ailleurs consacrées à ces critiques. Même s’il faut prendre ce genre de déclarations avec des pincettes, la liste de plaintes parues sur Wall Street Journal n'est pas toujours infondée. En voici un petit aperçu :

Circulation catastrophique

On ne va nulle part en Belgique, on le savait déjà. Ce que vous ne saviez peut-être pas, c’est que ce problème nous coûte deux pour cent de notre produit intérieur brut (PIB). Réduisez ce pourcentage moitié et la crise sera à moitié résolue.

Nous ne sommes pas concurrentiels

Cette situation est due à une multitude de facteurs. The Wall Street Journal cite la dette publique élevée qui pèse sur l’économie, l’index et le non-respect de la norme salariale.

Nous ne fabriquons pas les bons produits

À savoir, des biens intermédiaires, pour lesquels la concurrence internationale est impitoyable. En outre, nous n’innovons pas suffisamment : un petit club élitaire innove, mais leurs idées ne sont pas reprises dans une économie plus large. D’innombrables petites règles empêchent les entreprises d’innover. Et n’oublions pas notre retard en matière d’accès à internet à haut débit par rapport aux autres membres de l’UE.

Les biens coûtent trop cher

Nos biens de consommation sont les plus chers de l’UE. La surrèglementation maintient les prix élevés de l’énergie, ce qui étouffe les investissements.

Nous avons un système d’impôts injuste

Des charges beaucoup trop élevées sur l’emploi et une multitude de portes de sortie – rien de nouveau. The Journal ajoute que le gouverneur de la Banque Nationale est également de son avis. En outre, nous dépensons de l’argent du contribuable à une bureaucratie inutilement compliquée.

Nos immigrés sont à la traîne

Rien de neuf là non plus: le taux de chômage parmi les allochtones est alarmant. Le Wall Street Journal incite la Belgique à s’atteler à cette problématique. Et il n’y pas que le chômage parmi les allochtones. Notre marché de l’emploi est beaucoup trop rigide : les femmes et les personnes non qualifiées ont du mal à trouver un emploi.

Nous sommes à la traîne en matière de climat

La Belgique doit réduire ses émissions de gaz à effets de serre de 15 pour cent d’ici 2020. On n’y arrivera jamais se plaint The Wall Street Journal. Les initiatives de nos multiples gouvernements apparaissent comme un gâchis. Le journal se demande comment ils pourraient collaborer afin d’atteindre l’objectif fixé.

Tom Vandyck

Les infos du Vif aussi via Facebook

Plus sur:

 

Réactions

Francois Frank | 2 juin 2013

En 30 ans de régionalisation, on a gaspillé un peu plus de 800 milliards d'Euros en frais de gestion "en cascades"... càd plus du double de notre dette nationales ! Faites le compte : passer de 15 à 60 ministères/secrétariats d'état (1 pour 183.000 citoyens!) et de 2 à 7 chambres, avec les salaires des employés, les frais de gestion et les intérêts composés sur cette somme, c'est le moyen le plus certain de couler un état !

Inapproprié?

Philippe POLUS | 2 juin 2013

Au vu de la photo, on dirait que certains ministres se relachent , ce qu ils font d ailleurs en politique . Pauvre Belgique qui se vide aussi mais qui se remplit d etrangers ......

Inapproprié?

Georges Meurice | 31 mai 2013

Nous sommes tous d'accord pour affirmer que les Etats-Unis n'ont pas vu la poutre dans l’œil de l'oncle Sam et ont focalisé sur le fétu de paille dans celui de cette si remarquable Belgique. Mais ce n'est pas parce qu'ils sont éligibles à tous les noms d'oiseaux de la terre que leur analyse est fondamentalement erronée !

Inapproprié?

rénald lanoy | 31 mai 2013

le djiadisme BDW n'a fait que monter la haine entre les communautés de ce pays et n'arrange rien au point de vue chômage des jeunes ou de ce qui concerne notre image à l'étranger , nous devenons la risée de tous , et 2014 va empirer encore les relations nord sud , les djiadistes BDW vont accélérer leurs combats pour l'indépendance du nord du pays , pendant ce temps notre président Erman CDNV au sommet de notre Europe en péril va tout faire pour nous mettre la Turquie sur le dos , c'est à dire la grande porte ouverte sur les pays Arabes ou tout va de plus en plus mal , belle Europe !!! la Cata se prépare , préparons nous à vivre des périodes très difficiles

Inapproprié?

Christian Radoux | 31 mai 2013

Gonflée, la propagandiste de la ploutocratie mondiale !

Inapproprié?

 

Réagir

Ne manquez plus l’actualité importante du jour. Abonnez-vous à ces newsletters.

Inscrivez-vous à Le Vif newsletter quotidienne

Inscrivez-vous à Le Vif Auto newsletter hebdomadaire

Inscrivez-vous à Le Vif Santé newsletter hebdomadaire

E-mail:

Les articles les plus commentés

 

International

Insolite