Les orages provoquent des inondations et de nombreux dégâts

lundi 21 mai 2012 à 06h51

Des orages, accompagnés de fortes pluies, ont touché une partie de la Belgique dimanche après-midi et en début de soirée, provoquant des inondations en certains endroits ainsi que des perturbations sur les routes.

Inondations dans la région de Beersel en 2010. © Image Globe

Les provinces de Brabant wallon, Hainaut, Liège et Namur ont été le théâtre de fortes chutes de pluie voire même de chutes de grêle.

La région namuroise fortement touchée

Les pompiers de Namur ont effectué énormément d'interventions depuis dimanche à 16h30 jusque dans la nuit de dimanche à lundi, vers 05h30, en raison des orages et des pluies abondantes qui se sont abattus sur la région. Les pompiers de Gembloux et Andenne, ainsi que la Protection civile sont parfois venus en renfort.

Les pompiers de Namur comptabilisent près de 150 interventions depuis dimanche en fin de journée à Belgrade, Saint-Servais, La Bruyère, Bovesse, Emines, Eghezée, ou encore Meux.

Les pompiers sont intervenus principalement pour des pompages dans des caves et des garages inondés, des coulées de boue et des routes à déblayer. Une des interventions les plus importantes a eu lieu chez le concessionnaire de camions Daf situé chaussée de Bruxelles à La Bruyère. Il y avait plus d'1,50 mètre d'eau dans ce garage et les pompiers de Namur et Gembloux ont dû intervenir, de même que la Protection civile.

Non loin de là, la rue du Manoir a également été fortement touchée, provoquant ainsi des inondations dans plusieurs maisons et appartements.

Les pompiers d'Andenne sont également venus en renfort des pompiers de Namur. Les pompiers de Fernelmont ont été souvent contactés entre 16h30 et minuit pour des coulées de boue, des caves inondées et des voiries à dégager. Ce sont les communes de Liernu et Saint-Germain qui ont été principalement touchées.

Les pompiers de Fosses-la-Ville ont surtout dû effectuer des nettoyages de routes en raison de coulées de boue. Ceux de Sambreville se sont dits relativement épargnés.

Perturbations sur les routes

A Charleroi, les pompiers ont enregistré une vingtaine d'interventions, dimanche en fin d'après-midi, essentiellement pour des routes inondées. Dans l'ensemble, les pluies abondantes qui accompagnaient les orages n'ont toutefois causé que de faibles dégâts en terre carolorégienne.

Orages et fortes pluies ont également occasionné des perturbations sur les routes, particulièrement fréquentées en cette fin de week-end de l'Ascension. Des files, parfois de plus de 5 kilomètres, ont notamment été constatées sur la E411 (à hauteur de Spontin, Achêne), sur la N4 (La Bruyère) ainsi que sur l'E19 (Houdeng-Gougnies) et la E42 (Bois D'Haine).

Liège : une quarantaine d'interventions pour les pompiers de Herve

Les pompiers de Herve sont intervenus à une quarantaine de reprises, dimanche en fin d'après-midi, à la suite des violents orages qui se sont abattus sur la région.

À partir de 16h45, le service incendie a été submergé d'appels concernant des caves ou des voiries inondées. La N3 a même dû être temporairement fermée à hauteur de Soumagne, car la chaussée était inondée.

À Theux et à Verviers, les pompiers ont procédé respectivement au pompage de quatre et trois caves. En revanche, en Communauté germanophone, les pompiers n'ont pas été sollicités.

Luxembourg : la foudre s'abat sur le toit du Bastogne Historical Center

La foudre s'est abattue peu avant 16h sur le Bastogne Historical Center, un musée, actuellement fermé, consacré à la bataille des Ardennes.

Les pompiers de Bastogne sont intervenus pour circonscrire le feu, qui a embrasé une des cinq branches de l'étoile que forme le toit du musée. Le feu a été rapidement éteint et n'a pas touché le reste de la toiture.

Ce bâtiment est actuellement en rénovation pour accueillir dans les prochains mois le "World War II", un nouveau musée qui se veut un musée de référence au sujet de la Seconde Guerre Mondiale.

De nombreuses interventions en Brabant wallon


Les pompiers de la plupart des entités du Brabant wallon ont été sollicités à de nombreuses reprises dimanche soir également. Les pompiers de Braine-l'Alleud sont ainsi submergés d'appels pour diverses interventions liées à l'orage.

À Tubize, plusieurs dizaines de caves ont été inondées. Les pompiers de Wavre ont quant à eux effectué une quinzaine de sorties pour des avaloirs bouchés, des voiries et des caves inondées à Wavre, Walhain et Rixensart notamment. La foudre s'est également abattue sur deux habitations de l'avenue de la Cigogne, à Wavre, provoquant d'importants dégâts.

Dans la région de Jodoigne, les pompiers sont seulement intervenus à Perwez pour des avaloirs bouchés. En revanche, dans la région de Nivelles, aucune intervention n'était à signaler.

Brabant Flamand : Beersel une nouvelle fois sous les eaux


La commune de Beersel a été touchée par d'importantes inondations dimanche vers 18 heures. Des rues et caves se sont retrouvées sous eaux à Alsemberg et à Dworp.

Un nouveau magasin Colruyt a notamment été inondé à Alsemberg, où le bourgmestre de Beersel Hugo Casaer (CD&V) a fermé plusieurs rues à la circulation. En milieu de nuit, les eaux s'étaient progressivement retirées d'Alsemberg et Dworp pour s'écouler vers Huizingen et Lot, deux autres localités de la commune de Beersel.

Selon Hugo Casaer, qui a déclenché le plan catastrophe communal dimanche soir, les problèmes sont désormais sous contrôle. C'est la troisième fois en un an que Beersel subi des inondations. "C'est psychologiquement très difficile pour les habitants qui sont touchés à chaque fois", reconnaît M. Casaer.

Les fortes pluies ont également provoqué des inondations dimanche soir à Rhode-Saint-Genèse, Linkebeek et, dans une moindre mesure, à Drogenbos. Les pompiers de Hal ont reçu au total entre 50 et 60 appels à l'aide.

"Une dizaine d'appels pour des caves inondées provenait de Rhode-Saint-Genèse", explique un porte-parole des pompiers de Hal, qui sont également intervenus pour des caves sous eaux à Linkebeek et Drogenbos.

Anvers : inondations dans la Campine


Les fortes pluies ont provoqué des dégâts dans la Campine anversoise. À Beerse, la foudre s'est abattue sur le toit d'une maison, sans faire de blessés.

À Rijkevorsel, les pompiers ont reçu une quarantaine d'appels pour des caves inondées. Le centre du village a notamment été sous eaux en soirée. Peu avant minuit, trois rues inondées étaient encore fermées à la circulation.

Le Vif.be, avec Belga

Les infos du Vif aussi via Facebook

Plus sur: , , ,

 

Réactions

we can | 23 mai 2012

Yes !, magie de la terre, vous pouvez le dire et redire. J'ai choisi WC pour mettre en surbrillance le slogan de votre maitre Obama. Mais vous les boys qui l'adulez , son "yes WC! "vous en faites votre slogan. Pov'con de magister, votre raisonnement je cite:" Il y a 50 ans, les agriculteurs, pour ne pas fatiguer leurs chevaux, labouraient dans le sens transvesal d'un terrain etc... votre intervetion est un orage qui a provoqué des inondations et de nombreux dégâts dans ce forum. Votre raisonnement de fermier ne s'adapte pas à votre pseudo."Le semeur de bêtises dans le Vif.be"vous irait mieux....

Inapproprié?

Magister | 22 mai 2012

WC, comme ces lettres vous vont bien, je ne suis certainement pas allergique aux socialistes mais c'est aux cons comme vous, les roland, les nicole.

Inapproprié?

we can | 21 mai 2012

Pauvre magister, Il y a 50 ans, les agriculteurs, pour ne pas fatiguer leurs chevaux, labouraient dans le sens transversal d'un terrain en pente et il y avait des haies ....Les poètes nostalgiques ne savent pas que c'était le temps des fleurs où l' on ignorait la peur. Que reste il de ce temps après l'invasion des criquets pèlerins ( Les illumlinatis, les juifs, les gôches démoncrates qui se disent de droite, les adhérents du "tricher plus pour gagner plus" etc... Rien! là où ils sont passés l'herbe n'a plus poussé. Labourer en transversal ou en longueur c'est du pareil au même, ces parasites ont ratissé large.Le principe de "la terre appartient à ceux qui la travaillent" a été abrogé .Il a subi le même sort que la religion pendue sur le giron ayant pour nom: laïcité. Cette terre restée en jachère dépérit chaque jour et pleure sur son sort. Dans son agonie, elle se plaint d'avoir été sequestrée par des pirates de terre qui ne foutent rien, mais ont leur magister dans le blabla. Ils sont là à ne rien foutre, la main constamment dans le nez, squattant les forums. Vous n'avez qu'à lire les commentaires de ces donneurs leçons.Vous voulez un indice pour les reconnaitre? la nuit ils sont tous gris et sont allergiques à tout ce qui ressemble au socialisme..

Inapproprié?

Magister | 21 mai 2012

Il y a 50 ans, les agriculteurs, pour ne pas fatiguer leurs chevaux, labouraient dans le sens transvesal d'un terrain en pente et il y avait des haies qui servaient entre-autres à limiter l'assèchement des terres. Mais aujourd'hui au nom de la sacro-sainte RETABILITE, les haies ont disparu, et les monstrueuses machines equipées de socs de charues labourent dans le sens le plus long des terres, beaucoup plus profondément et sur une terre aseptisée grace aux fongicides, insecticides, herbicides etc...Les politiques actuelles donnent des subsides à des profiteurs sans aucun scrupule. Et quand il n'ont plus rien d'autre à faire, il bloquent les routes avec leur tracteurs. RENDEMENT A L'HECTARE, le reste, il n'en n'ont rien à fou.... La suite,vous la connaissez, coulées de boue, viande labellisée cancérigène, ogm, porcs gonflés aux substances cachées, vendues par des escrocs qui n'hésitent pas à tuer les inspecteurs de l'afsca un peu trop tatillons et j'en passe.

Inapproprié?

j.vijs@gmx.fr | 21 mai 2012

Enfin, le Roi va pouvoir sortir ses bottes !

Inapproprié?

 

Réagir

Ne manquez plus l’actualité importante du jour. Abonnez-vous à ces newsletters.

Inscrivez-vous à Le Vif newsletter quotidienne

Inscrivez-vous à Le Vif Auto newsletter hebdomadaire

Inscrivez-vous à Le Vif Santé newsletter hebdomadaire

E-mail:

Les articles les plus commentés

 

International

Insolite