Fédération Wallonie-Bruxelles : les emplois dans l'enseignement ouverts aux non-Belges

Le Vif

Source: Belga
mercredi 19 juin 2013 à 20h18

Le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé mercredi, à l'issue d'un débat tendu entre la majorité et l'opposition MR, un décret ouvrant les emplois dans l'enseignement francophone aux étrangers.

© Thinkstock

Présenté par la ministre de l'Enseignement obligatoire Marie-Dominique Simonet, le texte vise à permettre à des non-Belges d'accéder à des fonctions d'enseignants, ce qui devrait permettre résorber le déficit de vocations dans ce secteur.

Ces étrangers devront toutefois satisfaire aux mêmes exigences scientifiques, pédagogiques et de maîtrise de la langue française que les enseignants belges.

Le texte, qui sera d'application pour la rentrée scolaire de septembre, complète des dispositions similaires déjà en vigueur depuis plusieurs années dans la fonction publique régionale et communale en Wallonie et à Bruxelles.

Le décret a bénéficié du soutien de la majorité Olivier (PS, cdH et Ecolo) ainsi que de l'appui des élus FDF.

Le MR a, lui, voté contre le texte, accusé de "brader la nationalité belge", de ne "rien faire pour favoriser le vivre ensemble", et qui va ouvrir l'école "à l'ensemble des nationalités du monde entier", selon Willy Borsus.

Mardi dans la presse, le député réformateur le député avait dénoncé la "concurrence" ainsi créée à l'égard des candidats enseignants wallons et bruxellois. "Il y aura dans un avenir proche 15, 20 voire 30 % d'enseignants d'origine étrangère non-Européens en fédération Wallonie-Bruxelles", avait-il affirmé. Des propos qui avaient suscité l'indignation dans la majorité.

Au séance plénière du Parlement mercredi, la ministre a fustigé le "dérapage" et l'attitude, selon elle, "détestable" et "poujadiste" du MR sur ce dossier.

Plusieurs non-Belges travaillent déjà à l'heure actuelle comme enseignants suite à une dérogation, a-t-elle rappelé. "Ce sont des enseignants de grande qualité et appréciés de leurs collègues", a martelé Mme Simonet.

Elle a rappelé au passage que son texte avait bénéficié du soutien unanime des acteurs de l'école, à savoir les syndicats et les pouvoirs organisateurs. "Vous êtes bien seul à ne rien comprendre, à ne pas voir les drames dans les écoles", a-t-elle lancé à l'adresse de M. Borsus.

Intervenant au nom du PS, Mohamed Daïf a critiqué le "populisme" et la "démagogie" du MR qui "joue sur la peur irraisonnées de l'étranger", alors que ce décret vise à "ouvrir le métier d'enseignant à toutes les bonnes volontés et à toutes les bonnes compétences", a-t-il défendu.

"Ce texte permettra une sélection des enseignants en fonction de la qualité des candidats, et plus en fonction de leur origine", a vanté de son côté Barbara Trachte. Bien qu'en dehors de la majorité, le FDF a soutenu le décret. "Ce texte peut constituer un apport positif à notre enseignement", a jugé Caroline Persoons.

Les partis de l'Olivier ont également tous dénoncé mercredi l'attitude, selon eux, contradictoire du MR qui, lorsqu'il était au pouvoir à la Région bruxelloise en 2002, avait approuvé un décret ouvrant le fonction publique régionale aux étrangers.

Cette mesure qui avait été étendue pour les emplois communaux peu après, toujours avec le soutien des libéraux, ont-ils rappelé.

Les infos du Vif aussi via Facebook

Plus sur: , ,

 

Réactions

oli lion | 20 juin 2013

@monique brada..vous avez raison !!si cela continue ainsi...nous n'aurons plus que le "plan B"..c'est a dire l'exil....car la situation devient intenable !!!

Inapproprié?

Monique Brada | 20 juin 2013

Lorsque progressivement , les étrangers entrés dans la fonction publique, monteront les échelons du pouvoir par le mécanisme de l'ancienneté, ils favoriseront les leurs dans toutes les rouages des aides publiques .... ne nous faisons pas d'illusions, l'étranger engage des étrangers ... avez-vous vu beaucoups de belges dans les restaurants chinois,africains et maghrébins .... en avez-vous vu dans les boutiques de nuit ou maghrébines? ... n'espérez pas le même élan généreux de leur part ... n'espérez pas qu'ils respectent nos lois ... pas plus tard qu'hier j'ai vu ma première Burka intégrale au CIA de Belle-île à Liège ... n'est-ce pas interdit? ... à nos yeux oui mais pas aux leurs ... encore une erreur historique de plus en vue

Inapproprié?

Monique Brada | 20 juin 2013

Mr Lambillon ... il faut être patient .. le Vif ne censure pas

Inapproprié?

Jean-Michel Sinte | 20 juin 2013

Au fait j'ai bien lu que ce serait ouvert à n'importe qui dans le monde? Alors on n'a rien à craindre sauf des citoyens européens qui eux ne sont pas soumis à l'équivalence des diplômes sous peine de sanctions européennes quant à l'égalité. Par contre si vous êtes brésilien, vous pouvez toujours essayer, faut vous y prendre 5 ans à l'avance et espérer...en vain. Le cas d'une brésilienne mariée à un belge, infirmière de formation et spécialisée; 4 ans qu'elle est en Belgique et qu'elle suit des cours pour espérer obtenir une équivalence et travailler. Après tous ces efforts on vient de lui dire qu'il est inutile qu'elle espère un jour avoir son équivalence. Rien que sur ce cas on peut imaginer ce que vont devoir arpenter les profs étrangers (hors U.E). Par contre il y a déjà des profs étrangers chez nous, des profs de math qui ne maîtrisent pas le français par exemple..... :))) On peut dormir sur nos deux oreilles, tout va bien. ;)

Inapproprié?

Jean-Michel Sinte | 20 juin 2013

Hé bien! Pour ne pas devoir revaloriser l'enseignement et redonner l'envie d'enseigner, autant ouvrir la porte à des étrangers probablement moins regardants quant aux conditions de travail. Bah finalement autant que ce soit des étrangers qui enseignent, comme ça ce ne seront plus des belges qui se feront insulter d'incompétents, de profiteurs, de fainéants, par le 'bon' peuple.

Inapproprié?

 

Réagir

Ne manquez plus l’actualité importante du jour. Abonnez-vous à ces newsletters.

Inscrivez-vous à Le Vif newsletter quotidienne

Inscrivez-vous à Le Vif Auto newsletter hebdomadaire

Inscrivez-vous à Le Vif Santé newsletter hebdomadaire

E-mail:

Les articles les plus commentés

 

International

Insolite