Crash: instruction et autopsie suite à l'accident d'avion

Le Vif

dimanche 10 février 2013 à 14h32

Le juge d'instruction et le parquet sont descendus à l'aéroport de Charleroi, dimanche matin et le corps du pilote a été autopsié. Les conditions météorologiques et l'absence de dégivrage pourraient être à l'origine de l'accident qui a coûté la vie à cinq personnes.

© Reuters

Le parquet de Charleroi et le juge d'instruction Pierre Hustin sont descendus sur les lieux du crash aérien, ce dimanche, au Brussels South Charleroi Airport de Gosselies, pour effectuer divers devoirs, dimanche, sans qu'il ne soit toutefois question d'une reconstitution à proprement parler. Le trafic n'a pas été perturbé par ces devoirs d'enquête. Le corps du pilote, Jean Dumont, a été autopsié.

Pour l'heure, les causes de cet accident qui a coûté la vie à un grand-père, sa belle-fille et ses trois petits-enfants, sont toujours indéterminées. Les conditions météorologiques et le givre accumulé sur le Cessna pourraient avoir causé le crash.

Au moment du décollage, la température extérieure était de six degrés sous zéro et le pilote n'a manifestement pas fait appel aux moyens de dégivrage proposés par l'aéroport. L'avion de tourisme a décollé et a rapidement rebroussé chemin afin de se reposer sur la piste. Il est alors parti en vrille et s'est écrasé dans l'herbe, aux abords du tarmac.

Avec avec Belga

Les infos du Vif aussi via Facebook

 

 

Réactions

Baudouin Labrique | 13 février 2013

@ Stephane Herold : merci pour ces mises au point et notamment d’avoir cadré celui qui vous reprochait des fautes de frappe ; on aurait pu ajouter qu’un forum est le lieu d’un débat sur le fond et pas sur la forme, ni sur la qualité des personnes qui y postent. Pire, le message de ce gendarme de l’orthographe n’apportait strictement rien au débat de fond : à quoi donc sert une frappe impeccable si le texte ainsi réalisé est vide de tout apport utile par rapport au sujet abordé ? ------- Ce qui est aggravant encore pour le pilote, c’est d’avoir REFUSÉ de faire procéder au dégivrage pourtant proposé avant le décollage (interview et témoignage sur RTL-TVI de la personne en charge de le faire) (perseverare diabolicum).

Inapproprié?

Stephane Herold | 12 février 2013

@ Jean NOEL Parce que l’orthographe est un parachute, la syntaxe une assurance vie , et ne pas avoir une frappe hésitante suite à une atrophie musculaire aux mains un signe de bon sens Excusez moi de ne pas avoir relu mon texte, et de vous faire remarquer qu'une visite avant vol se fait avec des yeux qui n'écrivet pas et un cerveau qui ne sort pas de sa boite même s'il est lettré

Inapproprié?

Stephane Herold | 12 février 2013

@ Baudouin Labrique Ce que je voulais vous faire remarquer c’est que cet accident aurait eu lieu quel que soit le pays , les moyens dont vous parlez ne sont d’aucune utilité sur la plupart des avions légers Les Jets commerciaux ont des systèmes qui empêchent le givre de se reformer, contrairement à la plupart des avions légers. Dégeler les ailes de ce CESSNA qui n’a aucun systèmes antigivre aurait été pire, l’évaporation de l’antigel aurait encore abaissé la température déjà négative des ailes, le plafond étant bas le givrage aurait repris de plus belle. Ce qui est aberrant c’est d’entreprendre un vol dans les conditions limite autorisées par les règles générales de vol a vue ( qui est en général la qualification des pilotes privés) sans se donner une marge qui compense le manque éventuel d’équipement en rapport avec le vol entrepris Ce n’est ni aux contrôleurs aériens ni aux techniciens de l’aérodrome d’évaluer les capacités de chaque avion et de chaque pilote à effectuer le vol projeté. Le fait de ne pas devoir établir un plan de vol ne nous dispense pas de préparer nos vols avec autant de sérieux qu'un pilote de ligne

Inapproprié?

Baudouin Labrique | 12 février 2013

@ Jean NOEL 1° Merci tout d’abord de ne pas nous confondre ; en effet, les fautes relevées sont celles de Stéphane Herold ; il n’y a dans mon chef aucune faute à relever dans mes interventions, sinon quelques virgules avec un espace superflu avant -------- 2° Merci aussi de balayer devant votre porte : on ne commence pas une phrase par « et » ; c’est une grossière erreur !

Inapproprié?

Jean NOEL | 12 février 2013

OOOOh ! Coquin de sort ! J'espère que Stephane Herold et Baudouin Labrique ne sont pas commandants de bord ou flight engineers ! Car si leurs examens de l'avion et l'application des checklists ressemblent à leur grammaire et syntaxe, bonjour les dégâts ! Précision, les gars, précision ! Et qu'on ne pousse pas deux fois de suite sur le même bouton pour faire "ressponsabilité" ou qu'on oublie un "m" (deux fois) à "commandant". Merde ! Vous êtes des rigolos ou quoi ? Précision, messieurs, précision et rigueur. Sinon, allez piloter un ULM tout seul et de préférence, dans le Sahara.

Inapproprié?

 

Réagir

Ne manquez plus l’actualité importante du jour. Abonnez-vous à ces newsletters.

Inscrivez-vous à Le Vif newsletter quotidienne

Inscrivez-vous à Le Vif Auto newsletter hebdomadaire

Inscrivez-vous à Le Vif Santé newsletter hebdomadaire

E-mail:
 

International

Insolite