"Chacun sait que le roi Albert est le père biologique de Delphine Boël"

Han Renard

Han Renard

Source: Knack
mercredi 31 juillet 2013 à 10h42

Alain De Jonge, l’avocat de Delphine Boël, explique la procédure en reconnaissance de paternité modifiée depuis l’abdication du roi Albert.

Delphine Boël © ImageGlobe

En abdiquant, le roi Albert a abandonné l’immunité dont il bénéficiait en tant que chef de l’état. C’est pourquoi l’avocat d’affaires bruxellois, Alain De Jonge, lance une nouvelle citation à l’encontre d’Albert, en remplacement de la procédure en cours qu’il avait engagée avant son abdication. "Depuis, le roi Albert se trouve juridiquement au même plan que les autres citoyens de ce pays et nous aboutissons à une procédure classique, visant à faire reconnaître la paternité par le tribunal" raconte Alain De Jonge au téléphone.

Il s’agit d’une procédure séquentielle, où il faut d’abord prouver que le richissime industriel wallon Jacques Boël, le père légitime actuel de Delphine Boël, n’est pas son père biologique, mais que c’est Albert. Le tribunal peut demander des échantillons d’ADN, mais selon le droit belge, personne ne peut être forcé à subir un test ADN et donc le roi Albert peut refuser. "Bien" dit Alain De Jonge, "mais il existe beaucoup d’autres moyens de démontrer que le roi Albert est son père. En outre, un refus de céder un échantillon d’ADN peut être interprété de différentes façons par le tribunal.". Pour l’instant, l’avocat ne peut pas en dire plus. "J’ai reçu des instructions strictes de mon bâtonnier: je ne peux pas mener le procès dans les médias."

Dans quel but l’artiste Delphine Boël intente-t-elle ce procès ? "Elle désire une reconnaissance publique. Elle ne veut plus vivre en tant que fille présumée de. Elle souhaite également faire cesser les discriminations et l’exclusion dont elle est victime. Delphine Boël a des enfants elle-même. Cette situation lui fait mal. Chaque fois qu’elle n’est pas invitée quelque part, on remue le couteau dans la plaie.

Si le tribunal devait juger qu’Albert est bien le père biologique de Delphine Boël, celle-ci deviendrait l’une de ces héritières légitimes. "Mais il ne s’agit pas d’argent. L’héritage n’est vraiment pas son but. Je ne sais pas non plus si ces gens sont aussi riches qu’on le dit. Un grand nombre de leurs biens appartiennent à l’état" ajoute encore son conseiller.


Les infos du Vif aussi via Facebook

Plus sur: ,

 

Réactions

Pierre ROGGEMANS | 2 août 2013

@M. Rose Lucas | 1 août 2013, et votre ego, comment se porte-t-il ? Satisfaite ? Bravo !

Inapproprié?

Pierre ROGGEMANS | 2 août 2013

@M. Rose Lucas | 1 août 2013, et votre ego, comment se porte-t-il ? Satisfaite ? Bravo !

Inapproprié?

Cedric Agie | 1 août 2013

La preuve svp à la place de ragots? Yves Montand avait aussi soi-disant une fille cachée. Cit.: "... la pauvre cherchait seulement à être reconnue par la famille du père indigne, l'héritage, mais non mais non, voyons...".Tout le monde le savait, tout le monde le disait, toute la presse l'affirmait. Cela fit des rentrées confortables pour les média. Le public en redemendait et y allait de ses cemmentaires. La fille lui ressemblait parfaitement, le nez, la bouche, le visage, les yeux, les cheveux etc etc. Les affirmations de la fille et de la mère étaient paroles d'Evangile. Des coops, des intervieuws, des révélations sans fin et des commentaires à chaque fois. Vint une ordonnance judiciaire avec ordre de prélever des échantillons d'ADN du corps exhumé à la sauvette et à l'abri de la Presse avec contre expertise etc. Résultat? Rien, au contraire 100% négatif à part une ressemblance aucun lien de parenté.

Inapproprié?

M. Rose Lucas | 1 août 2013

Moins il y a de confiture, plus on l'étale ! Idem pour la (pseudo)-connaissance ! Quant à l'étalage complaisant des sentiments et de la vie privée, il est indécent surtout quand il implique d'autres personnes, la notoriété de ces dernières rendant la chose d'autant plus choquante. Accepter d'être transformés en voyeurs, se donner l'illusion de participer à la vie des "grands", s'imaginer à leur niveau pcq on peut les juger (mal), se voir en défenseur de l'"orpheline", ... cela fait peut-être du bien à l'ego mais je ne crois pas que cela fait vraiment grandir.

Inapproprié?

Maurice Delplace | 1 août 2013

Et que dire de quelqu'un qui veut monnayer sa filiation?

Inapproprié?

 

Réagir

Ne manquez plus l’actualité importante du jour. Abonnez-vous à ces newsletters.

Inscrivez-vous à Le Vif newsletter quotidienne

Inscrivez-vous à Le Vif Auto newsletter hebdomadaire

Inscrivez-vous à Le Vif Santé newsletter hebdomadaire

E-mail:

Les articles les plus commentés

 

International

Insolite