Yémen: le président Hadi refuse une trêve avec Al-Qaïda

05/03/13 à 08:55 - Mise à jour à 08:55

Source: Le Vif

(Belga) Le président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi a refusé une offre de trêve avec Al-Qaïda, initiée par des dignitaires religieux et tribaux, en exigeant que les insurgés du réseau extrémiste déposent au préalable les armes, a indiqué à l'AFP un responsable des services de sécurité.

Yémen: le président Hadi refuse une trêve avec Al-Qaïda

"Le président exige que les membres d'Al-Qaïda déposent les armes, annoncent leur repentir et renoncent à leurs idées extrémistes", a déclaré le responsable, qui a requis l'anonymat. Il était interrogé au sujet de l'annonce par Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), dans un communiqué mis en ligne lundi sur des sites islamistes, de l'échec d'une médiation menée par huit oulémas et dignitaires religieux pour une trêve de deux mois avec le gouvernement. Les médiateurs, qui ont pris l'intiative en janvier de proposer leurs bons offices pour un accord de paix entre Al-Qaïda et le gouvernement, ont conclu à l'échec de leurs démarches, dans un communiqué publié le 5 février. Ils ont attribué cet échec au refus de M. Hadi de faire signer par son gouvernement une trêve de deux mois, pourtant acceptée et paraphée selon eux par le chef d'Aqpa, Nasser al-Wahishi. Le réseau extrémiste a confirmé la signature unilatérale de l'offre de trêve, négociée au nom des autorités par le chef des services de renseignement yéménites, Ghaled Moutahar al-Qamch, selon le communiqué des médiateurs. (PVO)

Nos partenaires