Yémen: combats contre les rebelles Houthis et attaques d'Al-Qaïda font près de 100 morts

06/07/14 à 11:13 - Mise à jour à 11:13

Source: Le Vif

(Belga) Au moins 90 personnes seraient décédées dans des combats survenus ce week-end entre l'armée yéménite et des rebelles chiites Houthis dans le nord du pays, plus précisément dans la province d'Omran, au nord de la capitale Sanaa. La chaine d'information al-Arabiya le signale dimanche, sur base de bilans donnés par l'armée et par les tribus locales.

Le site d'information yéménite Mareb Press fait quant à lui état de près de 100 morts dans ces mêmes combats, la plupart d'entre eux parmi les rebelles chiites. Un accord de cessez-le-feu avait été conclu par les deux camps, que l'armée et les rebelles s'accusent mutuellement d'avoir violé. La fragile trêve s'est définitivement effondrée dès vendredi. L'armée a mené différentes attaques aériennes durant le week-end, sur les provinces où les combattants Houthis se maintiennent partiellement au pouvoir. Parmi les victimes figurent également des civils, même si une grande partie de la population a fui. Les combats sanglants entre Houthis et armée sont fréquents depuis 2004, les rebelles chiites souhaitant un Etat indépendant reprenant la zone où leur tribu est implantée. A la fin du mois de juin, les rebelles s'étaient dangereusement rapprochés de Sanaa à la faveur de différents combats. Six soldats ont par ailleurs été tués dimanche dans une attaque menée par des membres présumés d'Al-Qaïda dans une ville du sud du Yémen, a indiqué une source militaire à l'AFP. Selon cette source, "des hommes armés d'Al-Qaïda ont ouvert le feu sur un véhicule de l'armée qui traversait la rue principale de la localité d'Al-Mehfed, tuant six occupants". Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), un autre défi pour les autorités yéménites, est fortement implanté dans plusieurs localités du sud du Yémen, dont Al-Mehfed, dans la province d'Abyane, et mène régulièrement des attaques contre les forces de sécurité. (Belga)

Nos partenaires