Yémen: cinq soldats tués dans une attaque d'Al-Qaïda

11/08/13 à 11:32 - Mise à jour à 11:32

Source: Le Vif

(Belga) Cinq soldats yéménites ont été tués dimanche dans une attaque menée par des "éléments d'Al-Qaïda" près du terminal gazier de Balhaf, dans le sud-est du Yémen, a-t-on appris de source militaire.

Yémen: cinq soldats tués dans une attaque d'Al-Qaïda

Les soldats tués appartiennent à une unité de l'armée chargée de protéger les installations du terminal situé dans la province de Chabwa, et détenu en partie par le français Total. Mercredi, les autorités yéménites avaient affirmé avoir déjoué un plan d'Al-Qaïda consistant à s'emparer de villes et d'installations pétrolières et à prendre en otage des étrangers. Selon les informations donnés par les autorités yéménites, Al-Qaïda avait l'intention d'attaquer les installations pétrolières de Moukalla, capitale de la province de Hadramout, et de prendre le contrôle de la ville de Moukalla et de la localité voisine de Gil Bawazir, et à défaut de prendre en otages des étrangers travaillant sur les installations pétrolières de la deuxième ville. Le terminal de Balhaf, par lequel transite l'essentiel des exportations de gaz du Yémen, n'était pas visé par cette attaque, mais le plan prévoyait un sabotage du gazoduc qui alimente le terminal, selon les autorités. Le 1er août, Washington avait annoncé la fermeture de plus d'une vingtaine de ses consulats et ambassades au Moyen-Orient et en Afrique en raison d'une menace d'attentats. Les consulats et ambassades fermées doivent reprendre leurs activités dimanche, premier jour de la semaine dans la plupart des pays musulmans. En revanche, l'ambassade de Sanaa n'est pas concernée par la mesure. (Belga)

Nos partenaires