Yémen: 20 soldats tués dans une attaque attribuée à Al-Qaïda

24/03/14 à 09:42 - Mise à jour à 09:42

Source: Le Vif

(Belga) Vingt soldats ont été tués lundi au Hadramout, dans le sud-est du Yémen, dans une attaque contre un point de contrôle de l'armée, a annoncé l'agence officielle Saba, une agression attribuée par des sources militaires à Al-Qaïda.

"Vingt soldats ont trouvé la mort dans l'attaque armée contre un point de contrôle" près de Reida", à 135 km à l'est de Moukalla, chef-lieu du Hadramout, a rapporté l'agence. Un premier bilan obtenu de source militaire faisait état de huit morts et six blessés. "Des hommes armés circulant à bord de plusieurs véhicules ont attaqué un point de contrôle (de l'armée) près de Reida, tuant huit soldats et blessant six autres", avait déclaré à l'AFP cette source. Une autre source militaire a indiqué que "les assaillants seraient des membres d'Al-Qaïda". Les attaques contre l'armée et la police, qui se multiplient, sont souvent attribuées par les autorités au réseau extrémiste, actif au Yémen. Al-Qaïda avait profité de l'affaiblissement du pouvoir central en 2011, à la faveur de l'insurrection populaire contre l'ancien président Ali Abdallah Saleh, pour renforcer son emprise notamment sur le sud et l'est du Yémen, où il avait regroupé ses partisans. (Belga)

Nos partenaires