Willem Draps conteste les reproches de ses successeurs à la tête de l'asbl Wolugraphic

29/10/13 à 18:15 - Mise à jour à 18:15

Source: Le Vif

(Belga) L'ancien bourgmestre de Woluwe-Saint-Pierre, Willem Draps, a contesté mardi les reproches d'"irrégularités" dans la gestion de l'asbl Wolugraphic, qui édite le bulletin communal, formulés par les nouveaux responsables de l'association, assurant disposer de toutes les pièces justificatives.

"Mais on ne m'a jamais demandé le moindre renseignement précis depuis décembre 2012", a-t-il affirmé à l'agence BELGA en faisant allusion à un règlement de compte politique après son renvoi dans l'opposition à la suite des élections communales d'octobre dernier. M. Draps (MR) a aussi reproché à la nouvelle équipe dirigeante, issue de la majorité du nouveau bourgmestre Benoît Cerexhe (cdH) et composée de l'échevin Damien De Keyser (CdH) et de l'administrateur-délégué, le conseiller communal Philippe Van Cranem (un ex-MR qui a rejoint la liste Gestion communale de Dominique Harmel), de n'avoir convoqué ni assemblée générale ni conseil d'administration rassemblant les nouveaux représentants depuis son entrée en fonction. "Ils ont laissé les choses pourrir", a lancé M. Draps. Les nouveaux responsables de l'asbl Wolugraphic ont aussi accusé mardi, lors d'une conférence de presse, M. Draps et l'ancien administrateur-délégué, Claude Carels, d'avoir notamment procédé à des dépenses sans décision du conseil d'administration de Wolugraphic et sans délégation de sa part. Parmi ces dépenses, figure la rétribution d'un collaborateur à hauteur de 7.000 euros en 2011 et de plus de 8.000 euros en 2012 sous la forme de droits d'auteur, "sans justification". Mais l'ex-bourgmestre a assuré que "toutes les pièces justificatives sont à leur disposition". "Il suffit de me les demander, si on m'écrit, il y a réponse à tout", a-t-il conclu en dénonçant le "jeu hypocrite" de ses successeurs à la tête de Wolugraphic et leur gestion de l'asbl Wolusport. (Belga)

Nos partenaires