Wikipédia : une encyclopédie misogyne ?

24/07/12 à 16:13 - Mise à jour à 16:13

Source: Le Vif

Le pourcentage de femmes ayant collaboré à l'écriture du site Internet Wikipédia s'arrête à 9 %. Il ne s'agit pourtant pas de discrimination puisque la rédaction de cette encyclopédie numérique est ouverte à tous et à toutes.

Wikipédia : une encyclopédie misogyne ?

© Wikipédia

Wikipédia, l'encyclopédie en ligne la plus complète et la plus consultée au monde fait face à un problème structurel. Comme l'a déclaré le cofondateur, Jimmy Wales, pendant la rencontre annuelle "Wikimania", sur 100 collaborateurs il y a 91 hommes et seulement 9 femmes.

Une donnée franchement décevante surtout parce que les pages de Wikipédia sont écrites par des collaborateurs bénévoles, sans rétribution. Une fois enregistré, chacun peut participer à l'introduction des données, corriger et amplifier une publication. Il n'y a donc aucun type de discrimination de genre.

Pour expliquer, cette disproportion, Wales, a donné un exemple : une collaboratrice de Wikipédia, le jour du mariage de William et Kate, avait créé une page relative à la robe portée par la duchesse de Cambridge. Juste après, un collaborateur avait effacé cette page parce que, à son avis, elle n'était pas assez intéressante. Les protestations n'ont pas manqué et la publication a été rétablie.

Clairement, on aurait envie de demander à ce sévère censeur : "sommes-nous si sûrs que l'explication détaillée concernant les différentes formes de sports de combat est vraiment plus intéressante ?" D'ailleurs, Wikipédia ne traite pas seulement de sujets hyper compliqués ou philosophiques. On y trouve beaucoup des choses insolites aussi. La robe de Kate Middleton n'est donc pas tellement hors contexte.

La triste réalité est que le monde du web 2.0 est profondément masculin. Il a été créé par des hommes, les nerds et les geeks sont des figures masculines par excellence et, comme les chiffres le montrent clairement, ce sont surtout les hommes qui créent les contenus tandis que les femmes consacrent plus de temps à publier des photos. De plus, les données concernant l'e-commerce montrent que 70 % des achats en ligne sont effectués par des femmes qui achètent surtout dans le secteur du textile.

Il ne faut pas pour autant en tirer de conclusion hâtive, mais peut-être lirez-vous le contenu de Wikipédia avec un nouveau regard.

Anna-Maria Volpe

En savoir plus sur:

Nos partenaires