Wathelet propose de prévoir une avance de 20 millions d'euros pour Belgocontrol

23/01/14 à 12:36 - Mise à jour à 12:36

Source: Le Vif

(Belga) Le secrétaire d'Etat à la mobilité, Melchior Wathelet (cdH), propose au gouvernement de prévoir au budget 2014 une avance de 20 millions d'euros pour Belgocontrol, a appris mardi Belga de source bien informée. L'entreprise publique en charge du trafic aérien reste en situation budgétaire désastreuse en raison d'un blocage institutionnel persistant.

Wathelet propose de prévoir une avance de 20 millions d'euros pour Belgocontrol

En mai dernier, l'ancien administrateur-délégué, Jean-Claude Tintin, avait déjà averti le gouvernement du risque de faillite en 2014 "à défaut d'une solution structurelle à nos besoins de financement". Belgocontrol est une victime collatérale de la concurrence féroce que se livrent les deux principaux aéroports du pays. En raison d'un accord de coopération conclu en 1989, elle ne peut facturer ses services aux Régions que très en-deça des coûts réels. Le ministre wallon du Budget et de la Politique aéroportuaire, André Antoine (cdH), s'oppose à une révision de l'accord, bien déterminé à protéger l'aéroport de Charleroi dont le développement est fondé sur un modèle low-cost. Le manque à gagner est estimé à près de 18 millions d'euros en 2013. En réaction, les partis flamands au gouvernement fédéral s'opposent depuis 2003 à l'indexation des tarifs facturés à l'aéroport de Zaventem. Le contrôle aérien y génère dès lors une perte additionnelle de 10 millions d'euros, à laquelle s'ajoutent encore les trois millions que coûtent les vols exonérés (vols militaires, vols d'Etat, etc). Face à ce blocage, M. Wathelet propose au Conseil des ministres de prévoir une avance récupérable de 20 millions d'euros. "On va demander de créer un poste au budget 2014", confirme-t-on à son cabinet, en précisant que le montant ne serait déboursé que "si nécessaire". (Belga)

Nos partenaires