Wathelet et Huytebroeck font monter la température

05/12/12 à 12:02 - Mise à jour à 12:02

Source: Le Vif

(Belga) Le secrétaire d'Etat fédéral à l'Environnement Melchior Wathelet a reproché mercredi à Doha à sa collègue régionale bruxelloise Evelyne Huytebroeck de se manifester de façon opportuniste alors que les travaux de la conférence sur le climat entrent dans une phase décisive.

Wathelet et Huytebroeck font monter la température

Qualifiant le prolongement de Kyoto de "possible" Evelyne Huytebroeck a fait le point mercredi sur l'évolution de la situation, une sortie qui n'a pas plu, alors que la délégation belge est censée être emmenée par Melchior Wathelet pour le volet bilatéral international, et par le ministre wallon Philippe Henry pour les enjeux européens. Alors que l'un des enjeux de la semaine consiste à apporter une réponse aux besoins de financement des pays du sud via les mesures Fast Start, la Belgique se trouve bien en-deçà des engagements qui avaient été pris à cet égard par l'ex-Premier ministre Yves Leterme. On parlait alors de 150 millions d'euros. "Aujourd'hui, le fédéral vient avec 80 millions d'euros mais la Flandre se limite à 4 millions et la Wallonie à 8 millions. Bruxelles ne met rien du tout. Si Mme Huytebroeck trouve tout cela tellement important, elle pourrait contribuer au lieu de se féliciter dans les couloirs pendant que nous travaillons en salle de conférence", a réagi le cabinet de M. Wathelet. Ce dernier a précisé que "l'Angleterre met 1 milliard d'euros sur la table". Au niveau européen, "il y va de notre crédibilité", a-t-il précisé. (VIM)

Nos partenaires