Washington presse l'ONU de s'attaquer aux rebelles rwandais en RDC

17/01/14 à 11:41 - Mise à jour à 11:41

Source: Le Vif

(Belga) Washington a demandé vendredi à la Mission de l'ONU en République démocratique du Congo (Monusco) de "redoubler d'efforts" dans la lutte contre les rebelles hutu rwandais présents dans l'Est de ce pays.

Washington presse l'ONU de s'attaquer aux rebelles rwandais en RDC

"Les FDLR (Forces démocratiques de libération du Rwanda), doivent connaître une fin similaire à celle du M23", a déclaré l'envoyé spécial des Etats-Unis pour la région des Grands Lacs, Russ Feingold, lors d'une conférence de presse téléphonique avant un voyage qu'il doit faire dans les jours qui viennent en RDC. "Il est primordial que la Monusco, conformément à sa mission, redouble d'efforts pour honorer son engagement de mener des opérations de soutien au [combat] contre les FDLR", a ajouté M. Feingold, qui se trouvait à Johannesburg. En mars 2013, le Conseil de sécurité de l'ONU a doté la Monusco d'une brigade d'intervention de 3.000 hommes dotée d'un mandat offensif afin de lui permettre de "neutraliser" tous les groupes armés actifs en RDC, essentiellement dans l'Est. Après la victoire contre le M23, le gouvernement congolais a annoncé son intention de désarmer par la force toutes les milices étrangères et congolaises présentes dans le pays qui n'auront pas rendu les armes, en commençant par les FDLR. Cette milice est formée de rebelles hutu rwandais réfugiés dans l'Est de la RDC depuis 1994 et qui comptent encore dans leurs rangs des auteurs du génocide contre les Tutsis. (Belga)

Nos partenaires