Washington pourrait libérer un espion israélien pour sauver les négociations

23/03/14 à 10:54 - Mise à jour à 10:54

Source: Le Vif

(Belga) Les Etats-Unis pourraient libérer Jonathan Pollard, un espion israélien condamné à la prison à vie, pour permettre la poursuite des négociations israélo-palestiniennes sur le point d'imploser, a indiqué dimanche la radio publique israélienne. Selon la radio, l'administration de Barack Obama n'exclut pas de libérer Jonathan Pollard en échange d'un feu vert du Premier ministre Benjamin Netanyahu pour l'élargissement des actions de libération aux Arabes israéliens condamnés pour "actes terroristes".

Washington pourrait libérer un espion israélien pour sauver les négociations

Le 29 ou le 30 mars doit avoir lieu la libération d'un quatrième et dernier contingent de 26 détenus par Israël. L'Autorité palestinienne exige que parmi ces prisonniers figurent des Arabes israéliens ou des Palestiniens de Jérusalem-est annexée, détenteurs d'une carte d'identité israélienne. Le gouvernement Netanyahu s'oppose à cette demande, ce qui risque de faire capoter les négociations censées s'achever le 29 avril selon un accord conclu sous le parrainage des Etats-Unis. Une libération de Jonathan Pollard, réclamée depuis des années par tous les gouvernements israéliens, pourrait amener Benjamin Netanyahu à changer de position, indique la radio. Jonathan Pollard, un ancien expert de la marine américaine, a été arrêté aux Etats-Unis en 1985 pour avoir transmis à Israël des milliers de documents secrets sur les activités du renseignement américain dans le monde arabe, puis condamné à la réclusion à perpétuité pour espionnage. Il a obtenu la nationalité israélienne en 1995. (Belga)

Nos partenaires