Washington ne signera pas (en l'état) le traité de l'ONU sur les télécommunications

13/12/12 à 21:57 - Mise à jour à 21:57

Source: Le Vif

(Belga) Washington ne signera pas en l'état le traité de l'ONU sur les télécommunications actuellement en négociation à Dubaï, estimant qu'il ouvre la porte à une réglementation d'internet par une agence onusienne, a annoncé jeudi le chef de la délégation américaine.

"Les Etats-Unis ont annoncé aujourd'hui qu'ils ne pouvaient pas signer (le texte) dans sa forme actuelle", a déclaré Terry Kramer, chef de la délégation américaine au Sommet de l'Union internationale des télécommunications (UIT), une agence de l'ONU réunie en sommet à Dubaï jusqu'au 14 décembre. Lors de ce sommet, l'agence doit remettre à jour, pour la première fois depuis 1988, le Règlement des télécommunications internationales (RTI). Certains y voient une opportunité de créer de nouvelles règles pour internet. Mais plusieurs pays et des pionniers d'internet, notamment Google, ont exprimé leurs inquiétudes, estimant que donner plus de pouvoirs à l'UIT serait une menace pour un réseau libre et ouvert. "Les Etats-Unis ont toujours pensé que (le traité de l'ONU) ne devait pas s'étendre au contenu d'internet ou à sa gouvernance", a expliqué jeudi M. Kramer. Le délégué américain a précisé qu'un vote n'était pas attendu à Dubaï avant vendredi mais que la proposition actuellement débattue par les 193 pays réunis depuis le 3 décembre avait peu de chances d'évoluer. (KAV)

Nos partenaires