Vote de la réforme de l'ULB: Une centaine d'étudiants manifestent aux portes du CA

17/10/13 à 22:49 - Mise à jour à 22:49

Source: Le Vif

(Belga) Une centaine d'étudiants se sont mobilisés pour accueillir les représentants de l'Université libre de Bruxelles (ULB), jeudi soir à 20 heures. Ils protestent contre le vote des statuts de la réforme de la gouvernance, qui doit être scellé lors du conseil d'administration (CA) tenu exceptionnellement au BIP, place Royale, à Bruxelles.

"Boycott du CA ! " "Ta réforme on en veut pas! " Les élus et autorités de l'ULB ont fait leur entrée au travers d'une allée bruissante de slogans contestataires. Deux étudiants ont pu porter leurs revendications à l'intérieur, en ouverture de séance. "Le fait que la réforme doive être votée hors des murs de l'ULB dans un bunker protégé par la police en dit long sur son caractère démocratique", lance Maxime Vancauwenberge à sa sortie. Les deux étudiants ont notamment demandé un report du vote afin qu'une consultation plus large puisse être tenue. Il plaide pour un référendum, tout du moins consultatif. "Nos remarques n'ont eu aucune suite", déplore une étudiante. Les différentes factions étudiantes présentes réclament le maintien d'un représentant étudiant par faculté et dénoncent un détricotage des acquis de mai 68. Un mouvement minoritaire avait alors organisé des assemblées libres et obtenu la représentation démocratique des différents corps (professeurs, chercheurs, étudiants comme personnel) au conseil d'administration. "La fonction de directeur général avait été supprimée en 68 et revient avec cette réforme, remarque Alicia Schmit, porte-parole de Comac, le mouvement de jeunes du PTB . Nous ne voulons pas d'une gestion managériale." (Belga)

Nos partenaires