Vols à l'étalage - Le bourgmestre de Mons et le Parquet s'accordent sur une procédure judiciaire immédiate

28/10/13 à 14:08 - Mise à jour à 14:08

Source: Le Vif

(Belga) Le Parquet de Mons a décidé, après concertation avec le bourgmestre ff. de Mons Nicolas Martin, d'appliquer systématiquement la procédure accélérée pour les vols à l'étalage. Cette procédure vise à dissuader les auteurs de vols dans les commerces de récidiver et donc à endiguer le phénomène.

La multiplication des vols dans le centre-ville montois cause à certaines enseignes des difficultés dans la gestion de leurs inventaires, les conduisant même à remettre en cause leur présence dans le centre-ville. Selon les autorités, les vols, de vêtements notamment, présentent un caractère organisé et sont souvent liés à des trafics de grande ampleur. Concrètement, lorsqu'un auteur d'un vol est surpris en flagrant délit, il est interpellé et ramené au commissariat. Le suspect est privé de liberté en attendant sa présentation devant un magistrat, le lendemain matin au plus tard. Il ne sera libéré qu'après avoir reçu sa convocation à comparaître devant le tribunal correctionnel, dans un délai qui ne peut excéder deux mois. Si l'auteur du vol n'est pas interpellé mais a été identifié, il sera également cité, à bref délai, devant le tribunal quel que soit le montant du préjudice. On enregistre à Mons plus de 300 faits de vol à l'étalage par an. Une vingtaine d'auteurs ont été interpellés depuis un mois. (Belga)

Nos partenaires