Visite du président chinois en Belgique - Manifestations: allier liberté d'expression et dignité diplomatique, plaide Milquet

30/03/14 à 16:35 - Mise à jour à 16:35

Source: Le Vif

(Belga) La ministre de l'Intérieur Joëlle Milquet a défendu dimanche la gestion des demandes de manifestation à l'occasion de la visite du président chinois Xi Jinping à Bruxelles, alors qu'Ecolo parlait lui d'une "tienanmenisation" de l'espace public.

Les demandes de manifestation sur le territoire bruxellois ont été acceptées, à l'exception de celles visant l'endroit où réside le président chinois durant son séjour et l'endroit de son arrivée à Bruxelles, a expliqué la vice-Première ministre cdH, "Invitée" dimanche midi sur RTL-TVi. Elle confirme ainsi les propos du bourgmestre de Bruxelles Yvan Mayeur, qui précisait que cela se faisait pour tous les chefs d'Etat. Selon Mme Milquet, il s'agit d'allier "liberté d'expression et réception diplomatique digne". Elle souligne d'ailleurs qu'une manifestation aura lieu lundi place du Luxembourg. Ecolo, de son côté, s'est dit scandalisé. "Les autorités communales bruxelloises et le gouvernement fédéral semblent faire primer les intérêts économiques et diplomatiques aux dépens des droits fondamentaux... en Chine (on le savait déjà), mais aujourd'hui sur notre propre territoire", ont-ils affirmé dans un communiqué. Ils n'hésitent pas à parler d'une "tienanmenisation" de l'espace public, en référence à la violente répression des manifestations d'opposants au régime de Pékin en 1989, place Tian'anmen. (Belga)

Nos partenaires