Visite du président chinois en Belgique - Des militants du Voorpost interpellés en marge de la visite des chefs d'Etat chez Volvo

01/04/14 à 15:20 - Mise à jour à 15:20

Source: Le Vif

(Belga) Trois membres du mouvement nationaliste flamand Voorpost ont fait l'objet d'une arrestation administrative mardi peu avant 10h, en marge de la visite du président chinois Xi Jinping et du couple royal belge à l'usine gantoise Volvo.

Les trois personnes interpellées se trouvaient au carrefour de la R4 et de la John Kennedylaan, sur le pont situé à hauteur d'Eurosilo, tout près du site gantois de production de véhicules, selon la police locale. Elles voulaient accrocher des banderoles au pont routier, avec les messages "België Barst", "Free Tibet" et "Tibet Vrij". "Nous menions cette action pour l'autodétermination et l'indépendance des Tibétains en Chine, et en même temps pour une Flandre indépendante", ont expliqué les militants. Ils ont été arrêtés administrativement jusqu'à la fin de la visite des responsables chinois. Selon la police, aucun problème n'est survenu. Le président chinois et son épouse ont visité mardi matin, de 10h à environ 10h30, l'usine Volvo de Gand, en compagnie du roi Philippe et de la reine Mathilde. La 300.000ème voiture locale destinée au marché chinois a été dévoilée par les chefs d'Etat. Li Shufu, le président de l'entreprise chinoise Zhejiang Geely Holding Group Co, qui a racheté Volvo Cars en 2010, s'est chargé de l'accueil et de la visite. (Belga)

Nos partenaires