Visite de Laurette Onkelinx à Transit, centre bruxellois pour usagers de drogues

11/03/14 à 14:57 - Mise à jour à 14:57

Source: Le Vif

(Belga) Laurette Onkelinx (PS), ministre de la Santé Publique et des Affaires Sociales, et Rudi Vervoort (PS), ministre-Président de la Région de Bruxelles-Capitale, ont visité mardi le centre d'accueil et d'hébergement de crise pour usagers de drogues Transit, situé rue Stephenson, à Bruxelles. Il s'agit de la première visite d'une ministre de la Santé à l'asbl Transit.

Visite de Laurette Onkelinx à Transit, centre bruxellois pour usagers de drogues

Laurette Onkelinx souhaite développer les alternatives aux institutions classiques de soins. "On a dernièrement permis au niveau de l'Inami la prise en charge de projets-pilotes pour les publics les plus fragiles qui ne vont pas dans les circuits traditionnels. Il faut multiplier les projets qui sont différents parce que eux sont différents." Et la ministre de souligner l'accompagnement mis en place depuis 2008 par Transit à la sortie de prison des détenus. "La toxicomanie à Bruxelles se vit comme si elle n'existait pas", estime pour sa part Rudi Vervoort. "La Région se verra confier de nouvelles compétences avec la nouvelle réforme de l'Etat, notamment pour la sécurité et la prévention. Je pense qu'il faudra intégrer la dimension toxicomanie." Fondé en 1994 sur proposition du commissaire en chef de la police de Bruxelles Roland Vanreusel pour répondre aux vols commis par les toxicomanes, Transit a permis de sortir la problématique des drogues des centres pour SDF et a développé ses missions avec le travail en prison ou la réinsertion par le logement. Plus de 4.500 personnes ont fréquenté Transit, dont 667 en 2013, contre 280 en 1996. (Belga)

Nos partenaires