Violents combats autour d'une base militaire du nord de la Syrie

29/11/12 à 08:31 - Mise à jour à 08:31

Source: Le Vif

(Belga) De violents combats opposaient jeudi rebelles et troupes gouvernementales, notamment autour de la base militaire de Wadi Deif, assiégée par les insurgés, dans la province d'Idleb (nord-ouest), a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Citant des militants sur place, l'ONG précise que de nombreuses brigades rebelles participaient à un assaut de la place-forte, l'une des dernières du régime dans la région, ajoutant que l'armée procédait à des bombardements intensifs en réponse. Un rebelle a en outre péri dans des affrontements dans la ville de Deir Ezzor, dans l'est du pays, tandis qu'un autre a été tué dans une localité proche de Homs (centre), a ajouté l'OSDH, qui s'appuie sur un large réseau de militants et de médecins à travers la Syrie. A Alep, la métropole commerçante du nord en proie depuis quatre mois à des affrontements meurtriers, les rebelles étaient aux prises dans plusieurs quartiers avec l'armée, qui bombardait le barrage de Techrine, à la limite est de la province, récemment pris par les insurgés, selon l'OSDH. Et dans la capitale, des roquettes sont tombées sur un secteur situé entre le quartier de Hajar el-Aswad et le camp de réfugiés palestiniens de Yarmouk, dans le sud de Damas, a poursuivi l'ONG. Dans le même temps, l'aviation a bombardé les vergers qui s'étendent du quartier de Kafar Soussé à Damas jusqu'à Daraya, la banlieue sud-ouest actuellement au coeur des affrontements, selon l'OSDH. Mercredi, 158 personnes ont été tuées, dont 99 civils, selon l'OSDH. (FRANCISCO LEONG)

Nos partenaires