Violents combats à Damas, les quartiers sud bombardés

24/11/12 à 08:57 - Mise à jour à 08:57

Source: Le Vif

(Belga) De violents combats opposaient samedi rebelles et forces gouvernementales dans les quartiers sud de Damas bombardés par l'artillerie du régime de Bachar al-Assad, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Lors des combats qui ont duré toute la nuit et se poursuivaient le matin, de nombreuses roquettes sont tombées sur Qadam et Tadamoun, deux quartiers pauvres du sud de Damas depuis lesquels les rebelles tentent de gagner le centre de la capitale, a précisé l'ONG. Dans l'autre grande ville du pays, Alep (nord), des affrontements meurtriers opposaient également insurgés et soldats, a ajouté l'OSDH qui s'appuie sur un large réseau de militants et de médecins en Syrie. Par ailleurs, les artilleurs du régime ont poursuivi dans la nuit leurs bombardements sur les provinces de Deraa (sud), d'Idleb (nord-ouest) et de Deir Ezzor (est), déjà sous le feu vendredi des roquettes et des obus de mortier des troupes régulières, selon l'OSDH. Vendredi, une centaine de personnes ont péri dans des violences à travers le pays où le conflit armé déclenché par la répression d'une contestation populaire, a fait plus de 40.000 morts en 20 mois, selon l'OSDH. Ces dernières semaines, les rebelles ont gagné du terrain dans le nord et tiennent désormais une large zone dans les provinces d'Idleb et d'Alep, à la lisière de la Turquie, ainsi que dans l'est, où ils ont chassé l'armée d'un important secteur proche de l'Irak. De son côté, l'armée, bousculée par une rébellion de plus en plus audacieuse, a réduit ses ambitions territoriales pour se concentrer sur une ligne partant du sud, passant par Damas et le centre de la Syrie et rejoignant le pays alaouite et la côte, dans le nord-ouest, estiment des analystes. (BAJ)

Nos partenaires