Violences politiques en Thaïlande: mort d'un troisième enfant

24/02/14 à 05:38 - Mise à jour à 05:38

Source: Le Vif

(Belga) Une fillette de six ans blessée dimanche dans une attaque à la grenade à Bangkok est décédée lundi matin, portant à trois le nombre d'enfants tués ce week-end lors des dernières violences liées à la crise politique en Thaïlande.

Violences politiques en Thaïlande: mort d'un troisième enfant

"Une fillette de six ans est décédée", a annoncé l'hôpital de Bangkok où elle avait été opérée. Son frère était décédé la veille lors de l'attaque qui a eu lieu près d'un rassemblement de militants qui réclament depuis près de quatre mois la chute du gouvernement. Il était âgé de quatre ans et non de douze, contrairement aux premières informations, a précisé lundi matin le centre de secours Erawan. Samedi, une fillette de cinq ans avait déjà trouvé la mort lors d'une fusillade pendant une autre manifestation antigouvernementale dans la province de Trat, dans l'est du pays. Avec ces trois morts, c'est la première fois depuis le début de la crise politique en Thaïlande que des enfants sont tués. Le décès lundi matin de la fillette de six ans porte le bilan de la crise à 20 morts et des centaines de blessés, dus à des tirs et grenades d'origine inconnue (dont les deux parties s'accusent) ou des affrontements entre police et militants. La Première ministre Yingluck Shinawatra a dénoncé dimanche l'explosion dans laquelle les deux enfants ont été tués à Bangkok comme un acte "terroriste". Elle s'est produite en plein jour dans un quartier qui accueille centres commerciaux et hôtels de luxe, où les manifestants campent depuis des semaines. (Belga)

Nos partenaires