Violences policières - Trente témoignages sur le site ObsPOL en 3 jours

18/03/13 à 12:38 - Mise à jour à 12:38

Source: Le Vif

(Belga) ObsPOL, le site de surveillance des brutalités policières, lancé vendredi par la Ligue des droits de l'homme (LDH), a recueilli vingt témoignages de victimes de brutalité policière et dix récits de témoins de brutalité policière. "De nombreux messages de soutien aux policiers nous sont aussi parvenus via notre système de formulaire en ligne", a expliqué lundi la LDH.

Violences policières - Trente témoignages sur le site ObsPOL en 3 jours

Le site ObsPOL, à peine lancé, a été directement victime de son succès vendredi. En matinée, le serveur du site n'a pas supporté le nombre de connexions simultanées. "Nous avons en effet connu un pic vers 9h30 avec 1.500 connexions en même temps. Depuis, la Ligue a renforcé son serveur et nous sommes parés pour de telles situations à l'avenir", a réagi la LDH. La Ligue des droits de l'homme a reçu de nombreux témoignages de soutien aux policiers par mail. "Aucun problème lorsque l'on utilise ce canal, mais c'est moins évident lorsque de nombreuses personnes utilisent le questionnaire en ligne, spécialement dédiés aux témoignages de victimes ou témoins de violences policières. Cela rajoute du travail inutile". Au total, après trois journées, le site a généré 35.000 visites pour 3.000 visiteurs uniques et 10.000 pages vues. (PVO)

Nos partenaires