Violences en Ukraine - Les journalistes belges solidaires avec leurs collègues ukrainiens

22/02/14 à 18:58 - Mise à jour à 18:58

Source: Le Vif

(Belga) Les journalistes belges ont exprimé samedi leur solidarité avec leurs collègues en Ukraine et ont condamné "avec la plus grande fermeté" les violences qui ont récemment blessé au moins 27 journalistes et provoqué la mort de l'un d'entre eux, Viatcheslav Vérémiï, correspondant du journal local 'Vesti'.

Réunis en assemblée générale à Bruxelles, les journalistes belges - tant francophones que néerlandophones - membres de l'Association générale des journalistes professionnels de Belgique (AGJPB) ont adopté à l'unanimité une motion de solidarité avec leurs collègues ukrainiens, L'AGJPB s'est, comme la Fédération européenne des journalistes (FEJ) dont elle est membre, déclarée très inquiète de la dégradation des conditions de sécurité et de protection des journalistes en Ukraine. L'AGJPB a demandé aux autorités belges et européennes d'intervenir auprès de leurs homologues ukrainiens pour permettre la mise en place d'une enquête indépendante et transparente afin de traduire les responsables de ces actes criminels en justice et d'éviter ainsi que ces crimes restent impunis. Viatcheslav Vérémiï a été tué dans la nuit de mardi à mercredi par des inconnus masqués dans le centre de Kiev, à proximité de la place de l'Indépendance secouée par des violences sans précédent. Il venait de quitter son travail en taxi pour rentrer chez lui lorsque des hommes ont lancé des cocktails Molotov vers le véhicule, arrêté à un feu, l'en ont sorti et se sont mis à le battre. Blessé par balles à la poitrine, il est mort à l'hôpital, selon son journal, 'Vesti', publié en russe et réputé proche du pouvoir vacillant du président Viktor Ianoukovitch. (Belga)

Nos partenaires