Vingt ans de prison pour avoir violé et "prêté" sa fille à d'autres hommes

20/06/14 à 14:51 - Mise à jour à 14:51

Source: Le Vif

(Belga) La cour d'appel d'Anvers a condamné vendredi un père de 43 ans de Deurne à vingt ans de prison, avec mise à disposition du tribunal de l'application des peines pendant dix ans. L'individu avait non seulement abusé de sa fille, mais l'avait également "prêtée" à d'autres hommes. La victime avait à peine huit ans lorsque les faits ont commencé. Quatre autres prévenus écopent de peines de prison allant de quatre à quinze ans avec mise à disposition durant cinq ans.

Les méfaits ont été mis au jour en 2012. La fille, alors âgée de 11 ans, s'était confiée à quelques amies, dont l'une a rapporté les confidences à ses parents. L'enquête qui a suivi a montré que l'enfant avait été violée à plusieurs reprises par son père. Lorsqu'elle résistait, celui-ci la ligotait et collait les lèvres de sa bouche l'une contre l'autre. Il lui faisait également sniffer de la cocaïne pour qu'elle se défende moins vigoureusement. Alors qu'il s'en prenait à sa fille, il a laissé un homme de 56 ans de Hautem-Saint-Liévin (Flandre orientale) et un autre de 76 ans de Hove (Anvers) observer ses sévices en direct via une webcam. Il a également tenu sa fille lorsque deux Anversois de 48 ans l'ont violée contre de l'argent. Il les a même incités à utiliser la violence si elle se débattait. En première instance, le père avait été condamné à douze ans de prison mais a interjeté appel. Au vu de sa "perversité" et de sa "dangerosité pour la société", la cour d'appel a encore alourdi sa peine. Elle a également sanctionné plus sévèrement les autres prévenus. (Belga)

Nos partenaires