Vincent Blondel, le nouveau recteur élu, veut positionner l'UCL à l'international

26/03/14 à 13:31 - Mise à jour à 13:31

Source: Le Vif

(Belga) Le nouveau recteur élu de l'UCL, Vincent Blondel, qui prendra ses fonctions à partir du 1er septembre, compte créer quatre postes de pro recteur dont un pro recteur à l'international, qui n'existait plus dans l'équipe actuelle. Il s'agit de définir une stratégie et un positionnement de l'Université à l'international en définissant des partenariats avec certaines institutions et certains pays. Vincent Blondel créera aussi un poste de pro recteur aux affaires régionales, vu la présence de l'UCL sur six sites en Wallonie et à Bruxelles.

Vincent Blondel, le nouveau recteur élu, veut positionner l'UCL à l'international

En plus de ces deux postes de pro recteur pour lesquels les titulaires n'ont pas encore été désignés, deux pro recteurs plus "classiques" seront nommés pour l'enseignement, et pour la recherche. Ces quatre pro recteurs qui feront partie du conseil rectoral, sorte de "gouvernement" de l'Université, seront également épaulés par des chargés de mission. Il s'agit d'une nouveauté à l'UCL et quatre domaines de compétence ont été définis pour ces chargés de missions: la politique de genre dans laquelle le recteur élu estime que l'UCL accuse un certain retard, le développement durable, la simplification administrative, et la question cruciale du financement de l'université. "En dix ans, le financement par étudiant a diminué de 20% alors qu'on nous demande de faire toujours plus en terme de reporting, de suivi et d'aide à la réussite. Nous voulons un refinancement, ces discussions qui seront menées ensemble par toutes les universités", indique Vincent Blondel. (Belga)

Nos partenaires