Ville de Bruxelles - Le collège s'explique sur le déplacement de certains de ses membres au Brésil

07/07/14 à 19:29 - Mise à jour à 19:29

Source: Le Vif

(Belga) Le déplacement du bourgmestre, du Premier échevin et de celui des Propriétés communales de la Ville de Bruxelles au Brésil, dans contexte de la Coupe du monde de football, était pleinement justifié au regard des enjeux liés à la candidature de Bruxelles à la co-organisation de l'Euro 2020 de football, ont affirmé lundi le bourgmestre Yvan Mayeur (PS) et le Premier échevin Alain Courtois (MR), en réponse à une question du chef de file des FDF, Fabian Maingain, depuis les bancs de l'opposition.

Ville de Bruxelles - Le collège s'explique sur le déplacement de certains de ses membres au Brésil

Devant le conseil communal réuni pour la dernière fois avant les vacances, les deux chefs de file de la majorité ont répété que la Ville avait répondu à l'invitation de la Fédération belge de football. Alain Courtois a précisé que, parallèlement à l'ouverture de la Coupe du monde au Brésil, était organisé un congrès de la FIFA. Pour lui, il était indispensable que Bruxelles fasse entendre sa voix dans ce contexte, d'autant qu'elle n'est pas la seule à être candidate à l'organisation du match d'ouverture de l'Euro 2020. D'après lui, Rome est sur les rangs également. Par ailleurs, Yvan Mayeur a souligné qu'il avait pu profiter de son séjour sur place pour rencontrer le maire de Sao Paulo, dans le contexte des échanges internationaux entre grandes villes. Selon lui, seul un montant de quelque 200 euros sera peut-être in fine imputable au budget de la Ville pour les frais de prestation d'un traducteur que le consulat de Belgique a dépêché sur place pour la Ville, à cette occasion, et pour le déplacement en taxi qu'a nécessité la rencontre. (Belga)

Nos partenaires