Vidéo d'éviscération en Syrie: le rebelle dit avoir agi par vengeance

14/05/13 à 21:18 - Mise à jour à 21:18

Source: Le Vif

(Belga) Un rebelle syrien, montré dans une vidéo éviscérant un soldat et faisant mine de croquer ses organes arrachés, a expliqué avoir agi pour se venger des atrocités commises par les forces du régime, dans un entretien au magazine Time publié mardi.

L'édition en ligne du journal américain affirme avoir parlé via Skype au combattant, identifié comme Khalid al-Hamad, qui apparaît sur cette vidéo qui a suscité une vague de condamnations, notamment de l'opposition syrienne. Dans cet entretien, le combattant assure avoir agi de la sorte après avoir découvert dans le téléphone portable du soldat tué des vidéos montrant ce dernier en train d'"humilier" une femme nue et ses deux filles. "Moi-même j'ai une autre vidéo. J'y découpe un +chabbih+ (milicien pro-régime) avec une scie. La scie qu'on utilise pour couper des arbres. Je l'ai découpé en petits et en grands morceaux", dit-il, cité par Time. Evoquant les alaouites, la minorité issue du chiisme à laquelle appartient le président Bachar al-Assad, le rebelle de confession sunnite, comme l'écrasante majorité des insurgés, affirme: "Nous les égorgerons tous". "Ce sont eux qui ont tué nos enfants à Baba Amr et violé nos femmes", accuse-t-il en référence à un quartier symbole de la ville de Homs que l'armée a repris au prix d'une offensive sanglante. Les images qui ont émergé sur YouTube, sans qu'on puisse en confirmer l'authenticité, montrent un homme présenté comme un chef rebelle, répondant au nom de guerre d'Abou Sakkar, découpant le coeur et le foie d'un soldat en uniforme. (Belga)

Nos partenaires