Viaduc Reyers: Des anomalies décelées remettent en cause l'échéance des travaux

16/07/14 à 20:57 - Mise à jour à 20:57

Source: Le Vif

(Belga) La mise au jour de dégâts plus importants que prévu sur le viaduc Reyers remet en cause la durée des travaux de rénovation, initialement planifiés de fin juin à fin septembre, a révélé mercredi soir Télé Bruxelles. Camille Thiry, la porte-parole de Bruxelles Mobilité, confirme la découverte de ces anomalies, mais précise qu'elles ne pouvaient être décelées qu'à l'ouverture de la structure. A ce stade, jugeant que cela serait prématuré, elle se refuse à confirmer que la durée des travaux devra être prolongée. Bruxelles Mobilité communiquera entre la mi et la fin août à ce sujet.

Selon Camille Thiry, la qualité du béton s'est révélée à l'ouverture de la structure moins bonne qu'estimée, à cause entre autres d'infiltrations de chlorure. Une réunion entre les différents acteurs concernés a eu lieu, mardi, pour annoncer la mise en évidence de ces dégradations et discuter des interventions supplémentaires à prévoir. L'échevine schaerbeekoise de l'Urbanisme Cécile Jodogne (FDF) émet des craintes relatives à la mobilité hors période de vacances: "Un prolongement des travaux causerait des désagréments pour tout l'est de Bruxelles. Le boulevard Reyers est également emprunté par beaucoup de navetteurs." Elle plaide, par ailleurs, en faveur d'une étude sur la suppression du viaduc et remarque l'adéquation de cette proposition avec la transformation future du pôle Reyers: "Un viaduc est une infrastructure autoroutière et non urbaine. (...) Le viaduc est fort âgé. J'espère que les travaux actuels ne seront pas trop importants." (Belga)

Nos partenaires