Vente collection de Belfius - Magnette appelle les administrateurs à un "sursaut moral"

13/12/12 à 17:17 - Mise à jour à 17:17

Source: Le Vif

(Belga) Le ministre des Entreprises publiques, Paul Magnette (PS), a appelé jeudi les administrateurs de Belfius à un "sursaut moral" et à bien réfléchir avant de décider de vendre une partie de la collection d'art de la banque.

Vente collection de Belfius - Magnette appelle les administrateurs à un "sursaut moral"

M. Magnette était interrogé à la Chambre par Linda Musin (PS) sur le fait que la banque Belfius aurait l'intention de vendre une partie de la collection d'art constituée par le Crédit communal, devenu Dexia et dont Belfius est une des héritières. Il s'agirait de vendre les oeuvres datant d'avant 1830. "Cette banque appartient à 100% à l'Etat et cette annonce me pose un problème", a dit Mme Musin. Le ministre a abondé dans le même sens. Il s'est dit "indigné" par l'information et a "attiré l'attention sur la dimension morale" de l'éventuelle décision. Cette collection a été acquise avec l'argent des citoyens et la banque a ensuite été sauvée par l'Etat, a-t-il rappelé. "Bien sûr les administrateurs ont le droit et le devoir d'agir dans l'intérêt de la société et il leur appartient de décider ce qui est bon pour la banque", a dit le ministre, qui a toutefois fait remarquer que la vente d'une partie de la collection "ne représenterait pas un gain spectaculaire". Il a dès alors appelé les administrateurs à "un sursaut moral" et de bien réfléchir avant de prendre une telle décision. (MUA)

Nos partenaires