Vatileaks: Pour Gabriele, les procureurs peuvent aussi faire appel

12/10/12 à 12:31 - Mise à jour à 12:31

Source: Le Vif

(Belga) Les procureurs du Vatican peuvent encore faire appel de la condamnation à 18 mois de prison prononcée samedi dernier contre le majordome du pape, Paolo Gabriele, qui reste aux arrêts à domicile, a expliqué vendredi à l'AFP le porte-parole du Saint-Siège.

Vatileaks: Pour Gabriele, les procureurs peuvent aussi faire appel

L'avocate de Gabriele, Me Cristiana Arru, a décidé de ne pas présenter d'appel dans les délais prévus. Le majordome de 46 ans avait été reconnu coupable samedi dernier de "vol aggravé" de documents confidentiels du pape, avec des circonstances atténuantes qui lui avaient valu une réduction de sa peine - de trois ans à 18 mois -. "La possibilité d'appel n'existe pas seulement au profit de la défense. Les promoteurs de justice (procureurs) - non seulement le procureur Nicola Picardi, mais aussi le promoteur de justice auprès de la Cour d'appel, Giovanni Giacobbe - ont la faculté d'interjeter appel", a déclaré le père Federico Lombardi. Pour se décider, ils ont cependant besoin d'examiner les motivations de la sentence qui n'ont pas encore été publiées, a-t-il dit. "Tout est encore ouvert, il n'y pas de délai", a souligné le père jésuite, interrogé sur le point de savoir si Gabriele irait ou non purger sa peine dans une prison en Italie. Le père Lombardi a répété ses propos de samedi dernier, annonçant une "possibilité très concrète" d'une grâce du pape. Mais il revient à Benoît XVI de le décider, et, s'il se prononce dans ce sens, de déterminer "le quand et le comment", a-t-il dit. (DANIEL DAL ZENNARO)

Nos partenaires