Vatileaks : Le procès de l'informaticien Sciarpelletti s'ouvrira le 5 novembre

23/10/12 à 12:35 - Mise à jour à 12:35

Source: Le Vif

(Belga) Le procès de l'informaticien du Vatican Claudio Sciarpelletti, complice présumé du majordome du pape Paolo Gabriele, s'ouvrira le 5 novembre au tribunal du Vatican, a annoncé mardi le porte-parole du Saint-Siège, le père Federico Lombardi.

Paolo Gabriele, arrêté en mai, a été condamné début octobre à 18 mois de prison pour vol aggravé pour avoir subtilisé des documents confidentiels du pape. Le procès de M. Sciarpelletti, qui sera le deuxième dans le cadre de l'affaire "Vatileaks", avait été séparé de celui du majordome. Cet informaticien à la secrétairerie d'Etat, âgé de 48 ans, avait été arrêté le 25 mai, juste après le majordome, puis laissé dès le lendemain en liberté provisoire. Renvoyé en justice pour complicité, son rôle est jugé "plutôt marginal par la magistrature", selon le père Lombardi. Son procès devrait être plus court, alors que celui de Gabriele s'est déjà achevé en des temps records (huit jours). Une enveloppe contenant des documents de Vatileaks, sur laquelle était inscrit "Personnel P. Gabriele" a été retrouvée dans un tiroir du bureau de M. Sciarpelletti. Ce dernier portait parfois des plis dans les appartements pontificaux. L'intérêt principal de ce second procès porte sur le fait de savoir si M. Gabriele, qui a toujours déclaré avoir agi seul, a eu, outre M. Sciarpelletti, d'autres complices dans la fuite massive de documents. Le procès pourrait notamment donner des indications intéressantes sur les témoins et possibles complices qui étaient cités dans la sentence de renvoi contre M. Gabriele remise à la presse, mais dont les noms étaient occultés et remplacés par des lettres de l'alphabet. (STL)

Nos partenaires