Valérie Trierweiler jeudi à Genève pour défendre la cause des femmes violées en RDC

28/05/13 à 23:14 - Mise à jour à 23:14

Source: Le Vif

(Belga) La Première dame française, Valérie Trierweiler, participera jeudi à la 23e session du Conseil des Droits de l'Homme à Genève, où elle interviendra pour défendre la cause des femmes violées en République démocratique du Congo (RDC), a indiqué mardi son entourage à l'AFP.

Valérie Trierweiler jeudi à Genève pour défendre la cause des femmes violées en RDC

"Il s'agit de convaincre les différents ambassadeurs qu'une résolution doit être prise dans les plus brefs délais", a précisé un conseiller de Mme Trierweiler, la compagne du président François Hollande, qui interviendra en tant qu'"ambassadrice" de la Fondation France Libertés - une association fondée en mai 1986 par Danielle Mitterrand, épouse à l'époque du défunt président socialiste François Mitterrand. Depuis 2012, les violences sexuelles contre les femmes ont connu une inquiétante recrudescence dans l'est de la RDC, où le viol est utilisé comme arme de guerre aussi bien par les groupes rebelles que l'armée régulière dans un contexte proche de l'anarchie. France Libertés a déjà envoyé quatre médecins dans ce pays, notamment pour former des praticiens congolais. (Belga)

Nos partenaires