USA: un père au tribunal en uniforme nazi, pour essayer de revoir son fils

04/06/13 à 01:49 - Mise à jour à 01:49

Source: Le Vif

(Belga) Un Américain qui avait donné à ses enfants des prénoms inspirés du nazisme et en a perdu la garde, s'est rendu lundi devant un juge aux affaires familiales portant un uniforme nazi, espérant obtenir le droit de voir le plus jeune, âgé de 18 mois.

Ses trois aînés s'appellent respectivement Adolf Hitler Campbell, 7 ans, JoyceLynn Aryan Nation Campbell, 6 ans, et Honzlynn Jeannie Campbell, 5 ans. Ils ont été retirés à leurs parents en 2009, et Heath Campbell, 40 ans, affirme ne pas les avoir revus depuis 2 ans. Le quatrième enfant, Heinrich Hons Campbell, a été retiré au couple par les services sociaux quelques heures après sa naissance en novembre 2011, les autorités invoquant un passé de violences familiales. "J'aime mes enfants, je veux être leur père", a déclaré Heath Campbell, avant l'audience au tribunal de Flemington (New Jersey, Est), à la chaine locale NBC 10. Le couple, depuis séparé, était devenu célèbre quand un supermarché avait refusé d'écrire "Adolf Hitler" sur le gâteau d'anniversaire de leur fils aîné en 2008. Une enquête avait alors été ouverte, et les enfants retirés peu après à leurs parents. "Je n'ai jamais fait de mal à mes enfants. Je leur ai simplement donné un prénom, et je ne pense plus que c'était bien", a ajouté Heath Campbell, qui se présente comme "un nazi". Il porte d'ailleurs tatouée sur le cou une énorme croix nazie. Le fait de porter un uniforme nazi était-elle une bonne idée pour venir au tribunal? Selon lui, tout dépend du juge. "Si ce sont de bons juges et de bonnes personnes, ils regarderont à l'intérieur et ne s'arrêteront pas à l'apparence", a-t-il ajouté. (Belga)

Nos partenaires