USA: un général en poste au Japon suspendu pour sa gestion d'un cas d'agression sexuelle

08/06/13 à 15:14 - Mise à jour à 15:14

Source: Le Vif

(Belga) Un général américain en poste au Japon a été suspendu pour sa mauvaise gestion d'une affaire d'agression sexuelle présumée, ont annoncé les autorités dans un contexte marqué par la révélation récente de nombreux cas de viols, d'agressions ou de harcèlement sexuel dans l'armée.

Le général de division Michael Harrison, qui supervisait les troupes américaines au Japon, a été suspendu de ses fonctions suite à des informations selon lesquelles "il a manqué à son devoir de faire état ou d'enquêter sur des faits d'agression sexuelle présumée", précise l'armée américaine dans un communiqué publié vendredi soir. Il est remplacé, jusqu'à la fin de l'enquête, par le général de division James Boozer. Ce dernier devait de toute façon lui succéder, le général Harrison devant pour sa part prendre un poste au Centcom, le commandement des forces américaines au Moyen Orient. Plusieurs affaires récentes ont porté la question des viols, des agressions et du harcèlement sexuel au sein de l'armée américaine à la une de l'actualité. Un général de l'armée de l'air a ainsi annulé au début de l'année un jugement contre un officier condamné pour agression sexuelle. En mai, un officier de l'armée de l'air chargé de la prévention contre les violences sexuelles avait été interpellé, ivre, après avoir agressé sexuellement une femme. Et plus récemment, trois joueurs de football américain de l'académie navale d'Annapolis ont été accusés de viol par une militaire. Mardi, 20 chefs militaires américains ont été auditionnés au Sénat et se sont montrés réticents face aux propositions visant à rendre la justice militaire indépendante de leur autorité dans les cas d'agressions sexuelles, même s'ils ont promis un changement de culture dans leurs rangs. (Belga)

Nos partenaires