USA: paralysie quasi inévitable de l'Etat fédéral

01/10/13 à 05:59 - Mise à jour à 05:59

Source: Le Vif

(Belga) L'administration fédérale se dirigeait vers une cessation partielle de ses activités faute d'un accord au Congrès américain sur le vote d'un budget lundi soir.

USA: paralysie quasi inévitable de l'Etat fédéral

Réunis tard lundi soir, les républicains de la Chambre des représentants ont annoncé, peu avant l'expiration du délai à minuit pour trouver un accord, vouloir procéder à un nouveau vote sur le budget dans la nuit. Une responsable républicaine a annoncé que la Chambre revoterait dans la nuit un texte de financement de l'Etat fédéral qui saperait aussi la loi sur la santé de Barack Obama, et appellerait à la convocation d'une commission bicamérale pour résoudre les différends. L'annonce a été interprétée par les démocrates comme le déclenchement quasi-certain de la fermeture des agences fédérales à partir de mardi matin. "C'est une indication qu'une fermeture est inévitable", a dit le représentant Jim McGovern. Le représentant Alcee Hastings a qualifié la motion d'"auto-immolation". Le Sénat américain avait sans surprise rejeté plus tôt un texte proposé par la Chambre. Le chef de la majorité démocrate Harry Reid n'a pas encore indiqué s'il ajournerait le Sénat ou voterait sur le nouveau texte de la Chambre. Si les deux chambres du Congrès ne votent pas de texte identique d'ici le début de l'exercice budgétaire 2014, lundi à minuit (mardi 04H00 GMT), 800.000 fonctionnaires fédéraux sur plus de deux millions pourraient être mis en congés forcés, sans solde, à partir de mardi matin et pour une durée indéterminée. (Belga)

Nos partenaires