USA - ouverture d'une enquête sur l'origine des fuites sur les programmes de surveillance

09/06/13 à 16:38 - Mise à jour à 16:38

Source: Le Vif

(Belga) Le chef du renseignement américain a demandé l'ouverture d'une enquête sur l'origine des fuites portant sur les programmes secrets de surveillance des communications des Etats-Unis, selon les extraits d'un entretien accordé à NBC News.

"Ca me fait vraiment mal au ventre de voir ça à cause des ravages que cela entraîne pour nos capacités en termes de renseignement", déclare James Clapper dans cet entretien. Ces programmes de surveillance "constituent un élément clé pour préserver la sécurité de notre nation", assure-t-il. Le débat portant sur ces programmes de surveillance "est à double tranchant, dans la mesure où nos adversaires profitent de cette transparence", constate le directeur du renseignement: "Au moment où nous parlons, c'est comme s'ils allaient à l'école apprendre comment nous procédons". "L'Agence de sécurité nationale (NSA) a déjà lancé une procédure" sur ces fuites auprès du département de la Justice, a poursuivi M. Clapper. Samedi, il avait déclassifié un certain nombre d'éléments sur ces programmes de surveillance des communications, défendant vigoureusement leur légalité et leur utilité dans la lutte antiterroriste et dénonçant les "révélations irresponsables" parues dans la presse à leur propos. Celles-ci, publiées dans le Washington Post et le Guardian britannique, ont fait la lumière successivement sur deux programmes secrets de l'Agence nationale de sécurité (NSA). L'un concerne la récolte depuis 2006 des données d'appels téléphoniques aux Etats-Unis par l'opérateur Verizon, et vraisemblablement d'autres opérateurs. L'autre programme, appelé PRISM, vise à intercepter les communications d'internautes étrangers, se situant hors des Etats-Unis, sur neuf grands réseaux sociaux comme Facebook. (Belga)

Nos partenaires