USA: Obama ironise sur la fermeté affichée de Romney vis-à-vis de la Chine

17/10/12 à 07:27 - Mise à jour à 07:27

Source: Le Vif

(Belga) Le président américain Barack Obama a ironisé mardi soir, lors du second débat entre les candidats, sur la fermeté affichée à l'égard de Pékin de son adversaire républicain Mitt Romney, alors que ce dernier investit dans "des entreprises qui sous-traitent vers la Chine".

"Gouverneur, vous êtes la dernière personne qui va se montrer ferme envers la Chine", a lancé le président démocrate sortant lors du débat à Hempstead (près de New York), alors que M. Romney n'a cessé de promettre que s'il était élu il sévirait à chaque fois que Pékin tenterait de "tricher" sur la valeur de sa monnaie. "La Chine manipule sa monnaie (...) elle triche depuis des années", a martelé le candidat républicain, dénonçant le manque de fermeté de l'administration Obama à son égard. Mais M. Obama a souligné que M. Romney tenait ces propos alors qu'il avait investi "dans des entreprises qui construisent du matériel de surveillance pour la Chine afin qu'elle puisse espionner ses propres ressortissants". (MUA)

Nos partenaires