USA: le parti républicain fait son autocritique après la défaite de 2012

18/03/13 à 15:09 - Mise à jour à 15:09

Source: Le Vif

(Belga) Le parti républicain a cherché à tirer les leçons de sa défaite à la présidentielle américaine en publiant lundi un rapport sans détour appelant à une révolution interne pour cibler les Hispaniques et les tranches de l'électorat qui l'ont boudé en novembre.

"Nous devons faire campagne parmi les Hispaniques, les Noirs, les Asiatiques et les gays pour leur montrer que nous nous intéressons aussi à eux", écrit le rapport, dans lequel le mot "hispanique" apparaît 99 fois sur 100 pages. "Le parti républicain ne peut pas négliger et ne négligera aucun groupe démographique, aucune communauté, aucune région de ce pays", a déclaré le président du parti, Reince Priebus, lors d'une conférence de presse lundi. Il a relevé que Barack Obama avait remporté 80% des voix parmi les communautés noire, hispanique et asiatique, et que ces groupes représenteraient plus de la moitié de la population d'ici 2050. "Peu importe ce que l'on dit sur l'éducation, l'emploi ou l'économie: si les Hispaniques pensent que l'on ne veut pas d'eux ici, ils n'écouteront pas notre programme", poursuit le rapport, en appelant à une réforme complète du système d'immigration. "Notre parti est décrit comme fermé, pas en contact avec la réalité, un parti de vieux hommes rigides. La perception que nous sommes le parti des riches, malheureusement, continue de croître", a déploré Reince Priebus. Mais il a noté que, plutôt qu'une refondation idéologique, le parti avait surtout besoin d'une nouvelle stratégie marketing. "Nos idées sont bonnes, mais le vrai problème est notre façon de communiquer". Le parti va embaucher des porte-paroles issus des minorités ethniques ainsi que des centaines de personnes au niveau local pour assurer une présence dans les communautés où les démocrates ont actuellement la main haute. L'objectif est aussi de recruter plus de femmes pour être candidates aux élections. (MUA)

Nos partenaires