USA: le gendre de Ben Laden plaide non coupable des accusations de terrorisme

08/03/13 à 17:22 - Mise à jour à 17:22

Source: Le Vif

(Belga) Le gendre d'Oussama Ben Laden, Souleymane Abou Ghaith, a plaidé vendredi, via son avocat, non coupable des accusations de terrorisme dont il a été formellement inculpé par un tribunal new-yorkais.

Le gendre d'Oussama Ben Laden, marié à une de ses filles Fatima, a été formellement inculpé d'avoir comploté "dans le but de tuer des ressortissants américains", selon le ministère américain de la Justice. Le juge new-yorkais a ordonné qu'Abou Ghaith, qui portait une courte barbe grise et une blouse bleue de prisonnier de droit commun, "reste en détention" jusqu'à la prochaine audience fixée au 8 avril. S'il est reconnu coupable, il encourt la réclusion à perpétuité. Abou Ghaith était apparu au côté des numéros un et deux d'Al-Qaïda, Oussama ben Laden et Ayman al-Zawahiri, au lendemain des attentats du 11 septembre 2001, et avait mis en garde les Etats-Unis au nom d'Al-Qaïda qu'une "grande armée se formait contre (eux)" et appelé "la nation de l'islam" à conduire une bataille contre "les juifs, les chrétiens et les Américains", rappelle un communiqué du ministère. Selon l'acte d'inculpation, dévoilé jeudi, Abou Ghaith, qui était au service de l'organisation terroriste au moins de mai 2001 à 2002 inclus, était "un individu impliqué dans la préparation et l'exécution d'un crime fédéral de terrorisme contre les Etats-Unis, ses citoyens et ses habitants et leurs biens". Après le 11 septembre 2001, Abou Ghaith avait donné un discours dans lequel il s'adressait au secrétaire d'Etat d'alors et l'avertissait que "la tempête ne s'arrêterait pas, en particulier la tempête des avions", avertissant les musulmans, les enfants et les adversaires des Etats-Unis de "ne pas embarquer à bord d'un avion". Son arrestation, dont peu de détails ont filtré, avait eu lieu en Jordanie il y a quelques semaines. (JAV)

Nos partenaires