USA: le directeur du renseignement regrette des congés forcés "nuisibles" pour la sécurité

02/10/13 à 18:28 - Mise à jour à 18:28

Source: Le Vif

(Belga) Quelque 70% des employés des services américains de renseignement ont été mis en congés sans solde en raison de la paralysie budgétaire, a estimé mercredi leur directeur James Clapper, regrettant un phénomènre "nuisible" pour la sécurité nationale américaine.

USA: le directeur du renseignement regrette des congés forcés "nuisibles" pour la sécurité

"La norme légale pour que nous choisissions qui doit être mis en congé d'office et qui ne l'est pas est --et je cite la loi-- que doivent travailler ceux qui sont nécessaires à la protection contre une menace imminente", a déclaré M. Clapper devant une commission sénatoriale. "En appliquant cette norme, nous avons mis en congé sans solde environ 70%" de nos employés, a-t-il poursuivi. "A nos yeux, aucun de nos employés est +non-essentiel+, mais à cause de cette loi, nous sommes contraints de faire des choix douloureux", a-t-il ajouté: "A mon sens, c'est très nuisible". "Cela affecte nos capacités à soutenir l'armée, à soutenir notre diplomatie, à soutenir ceux qui nous gouvernent. Le risque, bien sûr, c'est que tout cela s'accumule au fil du temps. Les dégâts causés sont insidieux. Chaque jour qui passe, le danger augmente". "C'est le moment idéal pour que des services étrangers recrutent, tout particulièrement parce que nos agents (...) auront à faire face, j'imagine, à des difficultés financières", a encore assuré James Clapper. Faute d'un accord sur le budget entre les démocrates majoritaires au Sénat et l'opposition républicaine qui domine à la Chambre des représentants, les administrations centrales des Etats-Unis sont partiellement fermées depuis mardi matin 04H00 GMT. Environ 800.000 fonctionnaires, sur plus de deux millions, ont été mis en congé sans solde. De la défense à l'enseignement, toutes les administrations ont réduit leurs effectifs au minimum vital. (Belga)

Nos partenaires