USA: la réforme migratoire creusera le déficit de 6,3 milliards de dollars

06/05/13 à 19:16 - Mise à jour à 19:16

Source: Le Vif

(Belga) La réforme de l'immigration aux Etats-Unis actuellement débattue devant le Congrès coûtera au total aux finances publiques 6,3 milliards de dollars sur l'ensemble de la vie des immigrés concernés, estime lundi une étude de la fondation conservatrice Heritage.

Un groupe d'élus des deux partis, démocrate et républicain, a présenté à la mi-avril une réforme de l'immigration, censée offrir une porte vers un statut légal, et éventuellement la citoyenneté américaine, aux plus de 11 millions de clandestins vivant actuellement sur le sol américain. Ces immigrants obtiendraient un statut légal temporaire et pourraient travailler, conduire et voyager en toute liberté. Plusieurs conditions sont ensuite requises pour obtenir la nationalité, dont trois années pendant lesquelles le candidat ne peut prétendre à aucune aide publique. L'étude d'Heritage estime que les clandestins commenceront certes par payer des impôts quand ils se porteront candidats à la nationalité, mais que la somme des aides et des allocations qu'ils toucheront après l'avoir obtenue sera supérieure aux impôts qu'ils auront payés. Au cours de leur vie, ces anciens clandestins auront ainsi perçu 9,4 milliards d'aides publiques et payé 3,1 milliards d'impôts, générant un déficit fiscal de 6,3 milliards (en dollars 2010 constants), estime l'étude. Cette étude actualise en fait un texte de 2007 qui avait contribué à l'échec d'une précédente réforme de l'immgration devant le Congrès. Si la réforme est adoptée, "l'immigrant illégal recevra en moyenne durant sa vie 592.000 dollars d'aides publiques de plus que ce qu'il paiera en impôts", expliquent les auteurs. Les auteurs ajoutent qu'ils n'ont pas non plus pris en compte le coût des autres membres de la famille que le clandestin pourrait faire venir aux Etats-Unis. (Belga)

Nos partenaires