USA: la justice déboute des Colombiens contre le géant de la banane Chiquita

25/07/14 à 01:21 - Mise à jour à 01:21

Source: Le Vif

(Belga) Une Cour d'appel fédérale américaine a débouté jeudi plusieurs milliers de Colombiens qui accusaient la multinationale bananière Chiquita d'avoir versé de l'argent à une milice paramilitaire d'extrême-droite en Colombie.

USA: la justice déboute des Colombiens contre le géant de la banane Chiquita

Les juges de Floride, dans le Sud-Est des Etats-Unis, ont estimé que la justice américaine n'avait pas le pouvoir de statuer sur les plaintes de ces quelque 4.000 Colombiens qui exigeaient des indemnisations de la part de l'entreprise. Les plaignants, qui ont été victimes ou ont perdu des proches lors d'actions des Autodéfenses unies de Colombie (AUC), se prévalaient des lois américaines sur la torture. Chiquita explique avoir cédé aux tentatives d'extorsion des AUC pour éviter de s'attirer les représailles des paramilitaires. "Chiquita estime depuis longtemps que ces affaires n'ont rien à faire dans des tribunaux américains et que toutes les plaintes devraient être jugées irrecevables. Nous nous félicitons que la Cour d'appel nous ait donné raison", a expliqué Ed Loyd, un porte-parole de Chiquita, sollicité par l'AFP. Dans une précédente affaire, Chiquita avait été condamnée en 2007 à verser 25 millions de dollars par un tribunal américain, après avoir reconnu un versement de 1,7 million de dollars aux AUC en échange de la protection de ses employés. Les AUC ont été démobilisées en 2006, sous le gouvernement du président colombien Alvaro Uribe. (Belga)

Nos partenaires