USA: exécution prévue lundi soir d'un handicapé mental en Géorgie

15/07/13 à 19:37 - Mise à jour à 19:37

Source: Le Vif

(Belga) Un homme unanimement reconnu comme "attardé mental" et condamné à mort pour le meurtre d'un prisonnier devait être exécuté lundi à 19H00 (23H00 GMT) en Géorgie, aux Etats-Unis, à moins d'une intervention de dernière minute de la Cour suprême.

Warren Hill, 52 ans, a été condamné à mort après avoir tué à l'aide d'une planche à clous un prisonnier en 1990 dans la prison de Géorgie où il purgeait déjà une peine de réclusion à perpétuité pour le meurtre de sa compagne. En 2000, trois médecins avaient estimé que Warren Hill ne remplissait pas les critères de l'Etat de Géorgie, les plus stricts du pays, sur la reconnaissance du retard mental, le terme juridique employé dans ce cas. Depuis une décision de la Cour suprême en 2002, les malades mentaux ne peuvent pas être exécutés car leur handicap "ferait courir le risque d'une exécution arbitraire". Ces mêmes médecins ont changé d'opinion et estiment désormais, comme les autres experts médicaux, que Warren Hill est attardé mental "au-delà d'un doute raisonnable". Mais leurs nouveaux témoignages ne sont pas admissibles à cause d'une loi fédérale qui restreint les possibilités d'appel sur le fond du dossier. Seule la Cour suprême, saisie par les avocats du condamné en mai, dispose du pouvoir de suspendre l'exécution et de renvoyer l'affaire devant les tribunaux de Géorgie. "Tous les experts qui ont évalué Warren Hill sont d'accord: il est attardé mental", a déclaré son avocat. "Le dernier recours de M. Hill consiste à supplier la Cour d'intervenir, et nous pensons et espérons que la Cour suprême entendra son appel". Les soutiens de Warren Hill appellent à commuer la condamnation à mort en réclusion à perpétuité. (Belga)

Nos partenaires